L’UA : Arvin Boolel remplace Boubakar Diarra au Burundi




Par: Désiré Nimubona , jeudi 9 avril 2015  à 13 : 47 : 12
a

La présidente de la Commission de l’Union Africaine le Dr Nkosazana Dlamini Zuma a nommé mercredi Dr Arvin Boolel de nationalité Mauricienne Représentant spécial pour la région des Grands Lacs et Chef du Bureau de liaison de l’UA au Burundi, avec résidence à Bujumbura, lit-on dans un communique de presse publiée par cette organisation mercredi.

Selon ce communiqué, il s’agit, officiellement dans le but de poursuivre « ses efforts pour maintenir une présence efficace sur terrain dans ses efforts visant à promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité sur le continent » africain.

Mais cette nomination qui intervient quelque jours après le rappel de l’ancien envoyé spécial Bubakar Diarra, malien en poste depuis 2012 aurait un rapport avec la crise politique burundaise, selon RFI qui cite pas mal de sources diplomatiques.

Selon RFI c’est plutôt le Gouvernement burundais, qui, discrètement, a demandé le rappel de cet ambassadeur qui se serait opposé aux ambitions du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat en tant que président de la République.

Devenu bouche et oreille de la communauté international auprès du Gouvernement burundais notamment avec la problématique du troisième mandat, Boubacar Diarra a été rappelé vendredi passé quelques jours après la fin de la visite de la présidente de la Commission de l’Union Africaine au Burundi.

Le nouvel envoyé spécial dans la région avec résidence au Burundi, Dr. Arvin Bololel est un homme politique mauricien né en 1953.

D’autre nominations d’hier par l’UA c’est aussi na nomination du général de brigade Thomas Sara Rwambali (Tanzanie), Représentant spécial et Chef du Bureau de liaison de l’UA au Soudan du Sud, avec résidence à Juba, Madame Joséphine-Charlotte Mayuma Kala (République démocratique du Congo), Représentant spécial et Chef du Bureau de liaison de l’UA en Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan.

Mme Zaina Nyiramatama (Rwanda), a aussi été nommée Chef du Bureau de liaison de l’UA au Tchad, avec résidence à N’Djamena.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

566 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par GN   ce  dimanche 12 avril 2015   à 13 : 46 : 02

Espérons que le Dr. Boolel ira jusqu’à la fin de son mandat. Malheureusement le Burundi est en train de s’imposer comme le premier pays au monde qui cohabite mal avec les représentants des Organisations Intergouvernementales continentales et mondiales. Combien de représentants de l’UA, des NU, des ONG et même de simples citoyens des pays de la Région ont-ils été chassés sans ménagement au cours des deux mandats du CNDD-FDD ?

Une des conséquences est que, aucun burundais n’est nommé pour représenter l’UA au moment où le slogan du pouvoir est que le Burundi est un modèle pour le maintien de la paix en Afrique et dans le monde (Haïti). Mais, peut-on être considéré comme expert dans le maintien de la paix quand on ne parvient pas à stabiliser son pays ? Jusque là nous avions des représentants au Sud-Soudan et en Côte d’Ivoire. Ils sont tous relevés. J’ai honte pour mon pays qui ne sait pas faire du lobbying pour promouvoir ses citoyens auprès d’organisations dont nous sommes pourtant membres. Par exemple l’Ile Maurice a deux représentants au Burundi et c’est une bonne chose pour les mauriciens. Quand nos dirigeants vont aux NU, à l’UA et dans d’autres organisations dont nous faisons partie, ils demandent plutôt que des burundais soient démis de leurs postes techniques pour les faire remplacer par des militants du CNDD-FDD. Ridicule !

Que voulez-vous ? Nous avons les dirigeants que nous méritons étant donné que c’est nous qui les avons élus. Le Président Sankara disait à peu près ceci : l’esclave qui se complaît dans son sort ne mérite pas qu’on s’apitoie sur lui, puisqu’il est complice de ceux qui le maintiennent dans cet état.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 35 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 2 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)