Muyinga /Huit ménages ont déjà pris le chemin d’exil




Par: Dieudonné Nzeyimana , vendredi 10 avril 2015  à 07 : 45 : 40
a

Dans les sites de déplacés de Rutonde et Muzingi en commune de Gashoho, huit ménages ont pris le chemin d’exil au Rwanda. La peur d’une guerre probable liée aux élections, c’est la cause de l’exil de ces Burundais, apprend-on des sources sur place.

Aline Manirabarusha Gouverneur de la province Muyinga croit plutôt à une conséquence des rumeurs diffusées par certaines radios selon elle. Cette administrative l’a indiqué lors d’une réunion animée par le président de la république au chef lieu de la commune Gashoho à l’endroit des natifs et cadres œuvrant en province de Muyinga.

Le gouverneur de la province Muyinga regrette que des gens commencent à prendre fuite dans la commune ayant le plus de déplacés dans la province.

La psychose liée aux élections commence à gagner d’autres sites des déplacés dans d’autres communes. Au site du chef lieu de la commune Gasorwe, des déplacés ont peur. Des tracts menaçant surtout les démobilisés de l’ancienne armée régulière sont trouvés chez certains ménages des déplacés, a-t-on appris sur place.

Cette peur prend une ampleur ethnique. Ces déplacés, de l’ethnie Tutsi, craignent des jeunes Imbonerakure du CNDD-FDD accusés de quitter les collines proches pour faire des patrouilles nocturnes dans les différentes rues du site. Ces déplacés demandent l’implantation des positions militaires pour rassurer ces rescapés de la guerre civile.

Le président de la république met en garde les propagateurs des rumeurs

Les tribunaux doivent assurer la permanence judiciaire pour trancher d’urgence si un individu est surpris en flagrant délit entrain de diffuser des rumeurs, déclaration de Louis Kamwenubusa porte parole adjoint du président de la république.

La présidence de la république promet même de faire adopter une loi spéciale liée aux élections. Une loi de quelle nature ? Le porte parole du président ne donne pas de précision.

Pour rappel, dans la province voisine de Kirundo, autour de 800 personnes ont pris le chemin de l’exil au Rwanda. L’administration provinciale de Kirundo a décidé de fermer tous les points de sortie et d’entrée à la frontière burundo-rwandaise pour arrêter ce flux vers le Rwanda.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

479 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 4 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Pas de poches de sang à travers le pays,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)