Kirundo : pas d’affluence aux centres d’affichage pour le 2nd tour




Par: Dieudonné Nzeyimana , vendredi 10 avril 2015  à 21 : 12 : 24
a

Le Président de la commission électorale provinciale indépendante(CEPI) à Kirundo, Pascal Manariyo, déplore l’absence très massive des candidats électeurs aux centres d’affichage des listes d’inscription au rôle d’électeurs afin de vérifier pour la seconde fois si leur inscription est correcte , a-t-on appris sur place.
Selon la même source certains centres d’affichage de la commune Busoni n’ont dépassé quatre personnes pendant les trois jours de vérification.

La commission électorale nationale indépendante (CENI) avait mis ces listes à la disposition des (CEPI) et(CECI) depuis mardi dernier, rappelle-t-on.

Les agents d’affichage ont répondu présents mardi dernier aux différents centres d’enrôlement des électeurs des mois de novembre, décembre 2014 et mars 2015.

Le président de la CEPI regrette le fait que les irrégularités qui se seraient glissées dans l’enrôlement et la saisie ne seront pas identifiées parce que les candidats électeurs enrôlés n’ont pas visité l’affichage pour se rendre compte de leur état d’inscription.

« Pourtant la chance avait été donné aux enrôlés du premier tour qui n’avait pas vérifié leur état d’inscription de le faire et il en était ainsi pour ceux qui s’était fait inscrire pendant l’enrôlement additionnel », a-t-il conclu.

Dans les quatre centres d’affichage visités, les agents d’affichage sont unanimes pour dire que les candidats électeur n’ont pas d’engouement de visiter lesdits centres.

Dieudonné Kwizerimana, agent d’affichage des listes d’inscription au rôle d’électeur au lycée technique de Kirundo confirme la non fréquentation de ces lieux d’affichage. « Du matin au soir, je reçois moins trois à quatre candidats électeurs qui viennent voir leur situation ».

Anicet Ndayishimiye qui tient le centre d’affichage de l’école primaire de Bushaza s’ennuie à longueur de journée par manque de gens qui viennent vérifier si l’inscription au rôle a été correcte ou pas.

De mardi à jeudi, moins de 30 inscrits ont été recensés dans les quatre centres affirme-t-on. Malheureusement, des irrégularités ne manqueraient pas sur les listes.

Des erreurs de frappe et des omissions se sont glissées dans les listes témoignent les agents recenseurs au regard des corrections faites pour le peu de candidats électeurs venus vérifier leur situation.

Comme au premier tour de l’opération de vérification, les mandataires des partis politiques et des observateurs électoraux pour le compte de la société civile étaient absents. Les représentants provinciaux des partis politiques contactés à ce sujet convergent sur l’ignorance des motivations profondes qui poussent leurs militants à ne pas aller vérifier leur état d’inscription. Rappelons que l’opération de vérification a pris fin jeudi dernier. JCN




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

182 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 4 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 4 %)

Le torchon brûle au sein du FROLINA ,(popularité : 4 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Le Burundi, absent au 27ème sommet à Kigali pour deux raisons,(popularité : 3 %)

Quelles innovations après deux mandats à la tête du pays ? ,(popularité : 3 %)

La commune urbaine de Mukaza a de nouveaux dirigeants,(popularité : 3 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)