Kirundo/Trois fusils dérobés aux policiers en deux semaines




Par: Dieudonné Nzeyimana , mardi 14 avril 2015  à 15 : 46 : 11
a

Dix huit personnes sont détenues au cachot de la commune Gitobe depuis dimanche dernier. Elles sont accusées d’avoir volé un fusil de la police burundaise samedi dernier.

Parmi les personnes arrêtées, un propriétaire d’un cabaret proche de la position policière ou fut volé le fusil d’après des sources à Gitobe. Toutes ces personnes sont soupçonnées pour avoir pris un verre dans ce cabaret.

Les proches de ces détenus crient à l’injustice, si un policier perd son fusil, il devrait en répondre individuellement, estiment-ils. Certains habitants de Kirundo déclarent être inquiets de la disparition de ces armes récupérées probablement par les civils.

En deux semaines trois fusils ont été dérobés aux policiers dans la province Kirundo. Deux fusils avaient été dérobés aux policiers en commune Bugabira lors d’une embuscade ayant couté la vie à un policier en début de ce mois.

Cette situation préoccupe en cette période électorale d’après les mêmes habitants rappelant que cela ajoute le drame au drame, il y avait déjà des rumeurs sur la distribution des armes en faveur des civils. Dans cette province , plus de trois mille habitants ont pris le chemin de l’exil au Rwanda craignant une probable insécurité.

La police à l’œuvre pour retrouver ses armes

Ernest Habogorimana, commissaire de police en province Kirundo confirme cette nouvelle de vols de trois fusils. Si 18 personnes sont en détention à Gitobe, ce commissaire indique que même une centaine pourrait être arrêtée dans le cadre des enquêtes. « Nous faisons tout notre possible pour retrouver nos armes », dit-il. Pour le dossier des deux fusils volés à Bugabira une dizaine de personnes ont été arrêtées d’après des sources judiciaires.

Le commissaire de police à Kirundo précise que les personnes interpellées dans cette affaire sont principalement des complices, ceux qui ont volé les deux fusils restent en cavale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

712 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 26 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 5 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 3 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 3 %)

Sécurité : Double langage au sein de la police,(popularité : 3 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 3 %)

Bururi : Un vendredi meurtrier,(popularité : 3 %)

Burundi-Sécurité : Les jets des grenades au cœur des préoccupations dans la capitale,(popularité : 3 %)

Muyinga : Un site pour moulins touche par l’incendie,(popularité : 3 %)