Des refugiés burundais au Rwanda et en Ouganda




Par: Désiré Nimubona , mardi 14 avril 2015  à 15 : 54 : 03
a

Les chiffres actualisés des burundais refugiés au Rwanda ont atteint ce mardi matin un effectif de près de 5.900 ; selon la chargée de la communication au sein de Plan Internationale, une organisation internationale de défense des droits de l’Enfants.

Mme Alice Rwema Iribagiza, chargée de la communication, communique qu’« actuellement il y a plus de 3.500 demandeurs d’asile burundais à Bugesera et plus de 1.400 à Nyanza ».

Elle estime que depuis la visite des autorités burundaises au Rwanda dans les centres de transit des demandeurs d’asile burundais au Rwanda, les chiffres se sont multipliés.

« Depuis la visite des autorités du Burundi, je me souviens qu’on avait près de 1.000 demandeurs d’asile, et le chiffre a continué d’augmenter. Jusqu’à ce lundi on avait 4.181 demandeurs d’asile » explique Iribagiza.

Les conditions de vie de ces burundais sont déplorables, estime la chargée de la communication au sein de Plan International Rwanda, Alice Rwema Iribagiza.

« Imaginez-vous des gens qui dorment dans une chambrette simple à dix ! » ajoute-t-elle.

Joint par téléphone, Plan International estime que 60% des réfugiés sont des enfants craignant alors pour les « violences basées sur le genres » en cas de promiscuité.

Cette ONG dit que les burundais à la recherche d’asile au Rwanda peuvent être transféré dans un endroit plus large que les centres d’accueil actuels disposant d’ailleurs des endroits pour loisirs des enfants, l’eau et des moyens logistique pour les soins des malades.

En attendant, Plan Internationale, cette ONG internationale qui milite pour les droits de l’enfant dit être inquiète que ces enfants (non accompagnés) ne mangent pas à leur faim.

La responsable de communication au sein de cette organisation souligne que les réfugiés burundais au Rwanda mangent le matin et le soir, car il n’ya pas de repas de midi.

« Il y a des efforts qui ont été entrepris pour trouver de la nourriture et des habits, et autres objets importants, mais quand on y arrive, on voit qu’il y a encore beaucoup de choses qui manquent » a dit Mme Iribagiza.

Dimanche, le gouvernement rwandais avait annoncé, via le ministère des catastrophe et Gestion des réfugiés que les burundais continuaient d’entrer au Rwanda en provenance du Burundi.

Antoine Ruvebana, Secrétaire Permanent dudit Ministère avait indiqué que dimanche soir 3950 refugiés burundais sur le sol rwandais et 300 autres qui étaient attendaient d’être recenser sur la frontière du Burundi avec le Rwanda.

Des refugiés burundais en Ouganda aussi

La police ougandaise s’apprête à extrader six réfugiés burundais qui ont été arrêtés ce dimanche en Ouganda après leur entrée « illégale sur le sol ougandais ».

Fred Enanga, porte-parole de la police ougandaise a confirmé ce mardi que ces burundais étaient entrés en Ouganda sans passer par les services de migration pour être enregistrés légalement.

Il a estimé que ceux qui ont été arrêtés peuvent être extradés vers le Burundi, bien que ceux-ci s’y opposent.

Ces réfugiés burundais ont par ailleurs souligné craindre pour leur sécurité une fois refoulés vers le Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2128 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message