Des invectives contre Pierre et Adolphe à Bujumbura




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 16 avril 2015  à 15 : 25 : 48
a

Des personnes appelant le président de la république Pierre Nkurunziza à quitter le pouvoir et interpellant l’ancien patron du service national des renseignements à prendre le chemin de La Haye ont été retrouvés dans certains quartiers de la Mairie de Bujumbura ce jeudi notamment à Musaga.

Aux environs de 8 heures du matin entre la deuxième et la troisième avenue, plusieurs personnes s’étaient données rendez-vous jusque à cote d’une boutique où des inconnus avaient marqué ‘’Nkurunziza omoka’’ c’est-à-dire’’ Nkurunziza fuyez’’ en français, ‘’Adolphe i La Haye’’ c’est-à-dire ‘’Adolphe à La Haye’’. Un tel message avait été propagé sur certaines maisons des environs de Musaga, et même au milieu de la route à l’aide des craies.

Les personnes dont leurs portes ont été utilisées pour transmettre de tels messages n’en reviennent. Ils disent qu’ils ont extrêmement peur que leurs maisons aient servi pour invectiver le président de la République du Burundi et l’ancien Patron du Service National des Renseignements Burundais. Outre Musaga, ces invectives qui ont été retrouvées dans certains coins de la capitale Bujumbura dont personne ne connait les auteurs selon les sources recueillies en Commune de Musaga.

Ces écrits ont été retrouvés aussi dans les commune de Buyenzi , Bwiza et Rohero. L’administrateur communal de Musaga qui s’est exprimé sur ces écrits a demandé à la population de la Mairie de Bujumbura en général et de sa population en particulier ne pas paniquer car selon lui, personne n’assume ces contenus pour le moment.

Alexandre Bigirimana dit certes ainsi, mais les habitants de Musaga interpellent plutôt les forces de l’ordre à plus de vigilance en cette période.

Dans la matinée de ce jeudi, certains éléments de la Police se sont réveillés tôt ce matin pour voir cette situation qui frise l’étonnement en Mairie de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1372 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !





Les plus populaires
Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 30 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 16 %)

MUTAMBU : Trois personnes armées de fusils tuées et 4 fusils saisis,(popularité : 3 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

La 45ème promotion de l’ISCAM est crédible ,(popularité : 2 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 2 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 2 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 2 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 2 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)