La présidence renforce sa sécurité par des bérets rouges




Par: Désiré Nimubona , vendredi 17 avril 2015  à 12 : 49 : 20
a

L’axe sud menant vers la présidence de la république est bloqué selon notre constat, par des soldats en bérets verts qui par ailleurs posé leur concertinas à plus de 50m de la barrière habituelle de la présidence de la République.

Difficile de franchir cette barrière pour un inconnu et mêmes les officiels de l’Etat qui voulaient prendre cette direction ont été bloqués pendant un moment.

En même temps, des hélicoptères ont aussi survolé la ville de Bujumbura vers 10h 30 minutes.

Selon le porte-parole de l’armée le colonel Gaspard Baratuza dit qu’il faut plutôt demander du coté de la présidence les causes de cette présence des militaires.

Mais le chargé de la communication de la présidence de la République Willy Nyamitwe dit qu’il n’y a rien de nouveau avec cette présence des soldats visiblement aux aguets.

Les motards eux, qui sont bloqués de par et d’autres des ponts de la ville se montrent plutôt inquiets par cette décision de la police de les interdire de franchir les ponts pour entrer en ville.

« Nous ne voyons pas comment la police nous interdit d’entrer en ville pour vaquer toujours à nos activités, mais laisse les véhicules entrer seulement. Si non on dirait que ce sont les motards qui sont la cause de l’impasse politique » a dit un motard visiblement fâché.

Les gens continuent de s’attrouper dans le centre ville et les leaders de l’opposition sont sur place.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1766 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 2 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 2 %)