La présidence renforce sa sécurité par des bérets rouges




Par: Désiré Nimubona , vendredi 17 avril 2015  à 12 : 49 : 20
a

L’axe sud menant vers la présidence de la république est bloqué selon notre constat, par des soldats en bérets verts qui par ailleurs posé leur concertinas à plus de 50m de la barrière habituelle de la présidence de la République.

Difficile de franchir cette barrière pour un inconnu et mêmes les officiels de l’Etat qui voulaient prendre cette direction ont été bloqués pendant un moment.

En même temps, des hélicoptères ont aussi survolé la ville de Bujumbura vers 10h 30 minutes.

Selon le porte-parole de l’armée le colonel Gaspard Baratuza dit qu’il faut plutôt demander du coté de la présidence les causes de cette présence des militaires.

Mais le chargé de la communication de la présidence de la République Willy Nyamitwe dit qu’il n’y a rien de nouveau avec cette présence des soldats visiblement aux aguets.

Les motards eux, qui sont bloqués de par et d’autres des ponts de la ville se montrent plutôt inquiets par cette décision de la police de les interdire de franchir les ponts pour entrer en ville.

« Nous ne voyons pas comment la police nous interdit d’entrer en ville pour vaquer toujours à nos activités, mais laisse les véhicules entrer seulement. Si non on dirait que ce sont les motards qui sont la cause de l’impasse politique » a dit un motard visiblement fâché.

Les gens continuent de s’attrouper dans le centre ville et les leaders de l’opposition sont sur place.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1802 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 17 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 11 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 11 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 9 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 9 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 9 %)