Génocide en perspective au Burundi : Radjabu prévient la communauté internationale




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 20 avril 2015  à 18 : 00 : 20
a

L’ancien Président du CNDD-FDD dit que le pouvoir Pierre Nkurunziza est en train de préparer un génocide. Les ressources humaines et la logistique nécessaires pour que ce crime soit consommé sont déjà disponibles. L’ancien patron du Service National des Renseignements, le Général Adolphe Nshimirimana, le chef de fil de ce mouvement, utilise les anciens Forces de Défense pour la Libération du Rwanda comme des encadreurs de ce génocide en perspective.

Hussein Radjabu a dit ce lundi que les preuves de ce génocide en préparation sont entre autres l’armement de certains Imbonerakure dans certains coins du pays. Chacune des communes du pays a reçu au moins 12 fusils selon ces termes. Pour illustration, cet ancien patron du Cndd- Fdd souligne qu’en commune de Gishubi, les armes ont été distribuées par l’administrateur de la commune.

Dans d’autres coins du pays, des caches d’armes sont aussi une triste réalité notamment en province de Gitega. Les services de renseignements Burundais distribuent ces armes en particulier à la population à la base. Pour illustration, Hussein Radjabu souligne que la maison de Buterere dans laquelle les armes ont récemment été trouvées appartenait à l’ancien patron du Service National des Renseignements. Il dénonce aussi une présence de formation paramilitaire ayant pour mission principale l’exécution du génocide.

Les FDLR, encadreurs du génocide

Les cibles de ce génocide en perspective sont, selon Hussein Radjabu, les membres du Cndd- fdd qui s’opposent au 3ème mandat qu’envisage Pierre Nkurunziza à la tête du pays. Les autres sont les leaders des partis politiques de l’opposition, les membres de la société civile et certains journalistes. Hussein Radjabu ne précise pas nommément ces personnes devenues la cible de ce génocide en perspective.

Il souligne que les forces négatives du Rwanda assurent les entrainements de ce mouvement à l’intérieur du pays comme à l’extérieur notamment en République Démocratique du Congo. Cet ancien leader appelle la communauté internationale en particulier à contrer ce génocide.

Ces révélations viennent au moment où l’Aprodh dénonce un probable départ d’une centaine de militaire de la Base des Forces Militaires à Bujumbura vers des localités jusqu’ici inconnues. Ces hommes seraient en train de former certains jeunes Imbonerakure le maniement des effets militaires notamment les fusils selon Pierre-Claver Mbonimpa.

Au Camp Nyanza Lac, plus d’une centaine de personnes auraient volé des armes dans le magasin d’armement en complicité avec le commandant dudit camp selon certains militaires qui précisent que ce numéro un du camp Nyanza Lac Major Désiré Ndayisenga a des liens poussés avec Adolphe Nshimirimana. L’ancien patron du SNR vient de passer plus de deux mois dans cette province de Makamba. Il n’a jamais précisé les motivations de ses déplacements qui inquiètent la population.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1634 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Richard Ncutinamagara   ce  jeudi 23 avril 2015   à 08 : 04 : 29

Mbeg’uburyarya,mbeg’agahemo !!!Ubwo umuvugizi w’umukuru w’i gihugu yoba atazi ico ijambo "ihonyabwoko"(génocide) rivuga,mu gusiga inkore ku maso abarundi avuga ko atabwoko buzokwica ubundi,ngo buzokwica ubundi !!nimba koko atazi insiguro y’ijambo "génocide",ndamwemereye kumuterera kazinduzi(dictionnaire),azosome. kandi ategere ic’arico ihonyabwoko !!nomuvunira akagohe ko Festus yigeze gusuzugura ivyari
 ?vyanditwe na Léonce yandikira secrétaire general wa nations unies ko bataravye neza hokwaduka ihonyabwoko !!ubu Festus nibaza ko yemera ivyari vyaravuzwe !
 !Abasokuru bati :"ZIRISHA MUKIKE MUKIKE ZIRARIYE MPANDA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche





Les plus populaires
Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 19 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 3 %)

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 2 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 2 %)

Responsabilité de protéger : la société civile interpelle l’ONU,(popularité : 2 %)