Cibitoke : Les points d’entrées au Congo sur la Rusizi fermés




Par: Désiré Nimubona , vendredi 24 avril 2015  à 17 : 02 : 39
a

Les piroguiers de la rivière Rusizi à Cibitoke, près de la frontière avec le Congo ont annoncé ce vendredi qu’ils ne sont pas autorisés de travailler, c’est-à-dire transporter par leurs pirogues vers le Congo sur la rivière Rusizi qui sert de frontière entre les deux pays.

E.Y. dit que depuis ce vendredi matin, alors qu’ils vaquaient normalement à leurs activités, ils ont été intimés l’ordre d’arrêter le transport des gens et des biens entre la RDC et le Burundi par les militaires et l’administration locale.

Les points d’entrées concernés par cette interdiction sont Rubenga, Matama, Kigazura, Rusiga, dans la commune de Rugombo en province de Cibitoke, la 3ème transversale, la 10ème transversale, Nyamitanga et Kagwema de la commune Buganda de la province de Cibitoke.

Ces mêmes sources s’étonnent que l’administration ferme les frontières en interdisant les mouvements d’entrée et de sortie du Burundi alors qu’elle dit en même temps que la situation est bonne.

Des sources administratives et militaires de Cibitoke contactées par la radio Isanganiro reconnaissent que les points d’entrées et de sorties sont sous surveillance mais sans faire plus de détails.

Selon une source de l’armée contacté ce matin, il y a eu une réunion de sécurité entre les forces de l’ordre et les administratifs à la base et l’une des décisions prises c’est d’abord la suspension des mouvements sur certains points d’entrées et de sorties sur la frontière entre le Burundi et la RDC.

Ces informations estiment que du coté de la RDC, il y a des coups de feu répétitifs qui nécessitent une attention particulière, mais ces sources estiment que la décision est temporaire.

Ces piroguiers qui assurent le transport des biens et des personnes sur cette rivière disent que depuis hier jeudi, les mouvements des gens qui se rendent au Congo s’est accéléré tandis que les autres jours le mouvement était léger.

Elles croient que l’administration serait en train d’empêcher le flux des burundais vers la RDC comme ca se remarque même sur la frontière Rwando-Burundaise à Kirundo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

972 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 17 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 9 %)

Bubanza : Les usagers de la Rukoko doivent demander une autorisation avant d’entrer,(popularité : 8 %)

Rukoko : Les liens ne sont pas au rendez vous entre les militaires et les gardiens de vaches,(popularité : 6 %)

Les victimes de l’intolérance politique ,(popularité : 6 %)

Pour qui roule l’impunité au Burundi ?,(popularité : 6 %)

Bujumbura : Deux morts et un enlèvement à Kiyenzi ,(popularité : 6 %)

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 6 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 6 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 6 %)