Le congrès du parti au pouvoir vient de débuter à Bujumbura




Par: Désiré Nimubona , samedi 25 avril 2015  à 11 : 36 : 50
a

Le congrès du parti CNDD-FDD destiné à choisir le candidat à l’élection présidentielle prochaine vient d’ouvrir à la permanence nationale du même parti à 9h 15 selon notre constat.

Pascal Nyabenda, président du parti CNDD-FDD, dans son allocution a de nouveau pointé le doigt, les organisations de la société civile, les médias et les partis de l’opposition d’être la source des rumeurs.

Il confirme que les citoyens qui ont fui le Burundi ont peur en grande partie aux rumeurs propagés ces derniers jours au Burundi.

Deux grands objectifs du congrès selon le président du parti, sont essentiellement le choix du candidat aux élections présidentielles de juin 2015 et surtout la validation des sanctions contre certains membres de ce parti qui se sont opposés ouvertement à la candidature de Pierre Nkurunziza aux prochaines présidentielles.

Les organisations de la société civile disent être prêtes à descendre dans les rues dès dimanche si le parti présidentiel présente Pierre Nkurunziza ( au pouvoir depuis 2005) comme candidat du parti.

Ces organisations estiment que la Constitution de la République issue des Accords d’Arusha signés en 2000 limite à deux les mandats présidentiels.

Au total, 1.139 congressistes sont présents sur un effectif de 1.500 initialement invités par les organisateurs du Congrès du parti présidentiel.

Au point de vu sécurité, les axes routiers menant vers la permanence de ce parti sont gardés par des jeunes de ce même parti, en uniforme avec des drapeaux du parti en mains.

Seuls les véhicules de la police et quelques uns des membres de ce parti ou des invités peuvent passer dans ces axes. Les autres doivent dévier pour continuer leur destination. Les éléments de la police sont aussi identifiable en uniformes ou non sur ces axes.

Photo : Flicrk Cnddfdd Abagumyabanga




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

904 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 54 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 4 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 3 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 3 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 3 %)

Agathon Rwasa dénonce une manœuvre de son arrestation par le pouvoir de Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

La société civile peint au noir le bilan politico-économique du Burundi ,(popularité : 2 %)

Un bâtiment demandé par le Burundi en mémoire des bonnes relations sino-burundaises ,(popularité : 2 %)

Politique : Violence à Kayogoro , Tolérance à Bururi ,(popularité : 2 %)