Pierre Nkurunziza désigné candidat par son parti




Par: Désiré Nimubona , samedi 25 avril 2015  à 14 : 15 : 25
a

Président du Burundi, Pierre Nkurunziza a été nommé candidat du parti pour les présidentiels à venir selon le président du parti Pascal Nyabeda après le congrès qui se est tenu à Bujumbura aujourd’hui.

Nkurunziza était en concurrence avec deux autres membres du parti qui ont perdu contre lui.

Il a dit que "ceux qui craignent les élections en disant que Nkurunziza n’est pas autorisé à se faire élire, sont en train de perdre le temps.

"Nous les appelons d’ aller aux élections et battre Nkurunziza s’ ils pensent qu’ils le peuvent ", a déclaré Pascal Nyabenda.

Il ajouté que le congrès a eu lieu après beacoup de prières parce que, selon lui, le parti met en avant Dieu.

Président du Burundi, Pierre Nkurunziza, président Burundi depuis 2005, a montré qu’il était heureux avec la nomination et a remercié tous les membres du parti qui ont voté pour lui.

Il a dit que jusqu’à présent il peut remercier Dieu et les membres de partis d’être arrivé à ce jour où il a été nommé candidat à la présidentielle.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2094 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Felix   ce  samedi 25 avril 2015   à 22 : 05 : 26

Bien évidemment, il n’y a aucune surprise d’avoir un tel résultat aujourd’hui.Les gens du CNDD-FDD qui viennent de lancer la course de Pierre Nkurunziza au 3è mandant des présidentielles 2015 au Burundi n’ont qu’une idée dans leurs têtes : exécution avec froideur de leurs ambitions pseudodémocratiques étant donné que :
1. Ce parti a fermé les yeux et les oreilles à toutes les dénonciations nationales et internationales à propos de ce 3è mandant.
2. Ce parti a récemment limogé toute personne et emprisonné les manifestants qui sont contre ce 3è mandant.Il tente aujourd’hui de ménacer les médias en vue de les empêcher de décrire la situation actuelle comme telle. Çela est très inquiétant car ça vient écraser la liberté d’expression. Si les personnes arretées pour avoir exprimé leurs points de vue subissent un mauvais sort quel qu’il soit, il sera grand temps de CONFONDRE le CNDD-FDD aux intégristes du Moyen-Orient tels qu’on les connaît ces derniers temps.

Par contre,ce qui est surprenant et complètement absurde est que, hypocritement, le congré extraordinaire du CNDD-FDD de ce matin a commencé par implorer Dieu alors que ces membres fidèles (au CNDD-FDD) sont en train de faire souffrir subtilement la population (peuple de Dieu avant tout). J’ai l’impression que,dans ce parti là,on prie un autre Dieu différent de celui qu’on connaît depuis longtemps.On n’observe aucun regret de la part de ce pouvoir quant à la peur qui paralyse actuellement la population qui a commencé de fuir le Burundi.

C’est une honte aux yeux de la communauté internationale et une atteinte au respect des droits de l’homme. Le CNDD-FDD vient de nous dire que l’avidité du pouvoir, l’anarchie,la terreur,les arrestations arbitraires,jouer au « faire semblant » ... qui ont terni notre pays dans le passé étaient finalement de bonnes choses qu’on peut véhiculer d’un pouvoir à l’autre et qu’on peut garder eternellement comme une tradition en la transmettant à la descendance (imbonerakure).

Ce qui est pire encore c’est que Pierre Nkurunziza veux garder le pouvoir en se cachant derrière ces pseudo-élections (non reconnues par la constitution)qui vont ressembler de toute évidence à un coup d’état électoral.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 76 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 6 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

La société civile peint au noir le bilan politico-économique du Burundi ,(popularité : 3 %)

Un bâtiment demandé par le Burundi en mémoire des bonnes relations sino-burundaises ,(popularité : 3 %)

Politique : Violence à Kayogoro , Tolérance à Bururi ,(popularité : 3 %)

Kayanza : les politiciens se réunissent pour 2015, entente précaire ,(popularité : 3 %)