Kirundo/Des enseignants exilés, la DPE compte recourir aux volontaires




Par: Dieudonné Nzeyimana , mercredi 29 avril 2015  à 20 : 12 : 17
a

Dans la seule commune de Bugabira, 49 enseignants ont déjà pris le chemin de l’exil au Rwanda, a-t-on appris de Rémy Bigerumusase, Directeur de l’enseignement en province de Kirundo. Ces enseignants dont la majorité sont des titulaires de classes à l’école primaire ont laissé à eux-mêmes les écoliers d’après le même responsable déclarant faire face à un problème casse-tête.

Pour lui, Il n’y a pas de chiffre exact d’enseignants qui ont déjà fui le pays, dans toutes les directions communales, on procède encore à l’identification, signifie-t-il. Pour pallier à ce problème, on va recruter des enseignants volontaires , nous a-t-il confié.

Craignant le risque de voir d’autres enseignants prendre le chemin de l’exil, ce directeur demande aux enseignants de ne pas se laisser emporter par les rumeurs (d’après lui) poussant certains habitants de Kirundo à se réfugier au Rwanda depuis le début de ce mois d’avril.

Les élèves désertent aussi les classes

Depuis ce mardi, l’ITAB (Ecole des techniques agricoles) de Bugwana en commune de Gitobe est fermée d’après des sources sur place. Plus de 300 élèves ont pris le chemin de la maison ou de l’exil d’après la même source.

A l’école technique de Kigozi, une cinquantaine d’élèves ont déjà fui vers une destination inconnue, information confirmée par Eric Nduwayesu, directeur de cette école.

Des enfants des écoles primaires ont également pris le chemin d’exil au Rwanda surtout en commune Bugabira, une des communes frontalières au Rwanda, d’après M.Rémy Bigerumusase.

Ce directeur précise que l’ITAB Bugwana n’est pas fermée, les cours ont été suspendues et pourront reprendre d’ici lundi de la semaine prochaine. Une réunion des parents d’élèves de cette école est prévue pour lundi de la semaine prochaine.

« J’espère qu’après cette réunion, tous les élèves de cet établissement vont reprendre les cours » , dit-il.

Pour rappel, Pierre Nkurunziza, président de la République du Burundi, lors d’une visite en province Kirundo le 8 avril, avait demandé aux élus de Kirundo de procéder au rapatriement de tous les Burundais déjà exilés au Rwanda. Il avait promis de donner tous les moyens nécessaires pour la réussite de cette mission dans un délai d’un mois.

D’après des médias rwandais, au lieu de voir ces exilés retourner au Burundi tel que demandé par le numéro un burundais, les effectifs des exilés augmentent du jour au jour, ces réfugiés disent craindre les violences politiques consécutives à la volonté du président Nkurunziza de briguer son troisième mandat.

Le même président avait félicité les habitants de Kirundo pour le classement de cette province parmi les trois premières au niveau national lors du Concours national de fin d’études primaires édition 2014.

Ces enfants qui ont fui vers le Rwanda risquent de rater le concours édition 2015 prévu pour le 7 mai prochain d’après des écoliers qui continuent à se préparer à cette épreuve malgré ce départ de quelques enseignants.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1412 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 7 %)

Un ministre qui serait l’auteur de la crise selon le STUB,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Ils fuient Bujumbura,(popularité : 3 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 3 %)

L’Ombudsman et le Ministre de l’Intérieur dans le collimateur de la COMIBU,(popularité : 3 %)

Burundi : La terre, un des défis pour le retour des réfugiés ,(popularité : 3 %)