Calme relatif à Bujumbura




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 5 mai 2015  à 19 : 21 : 52
a

Les policiers ont été moins violents ce mardi au 8ème jour des manifestations contre la 3ème candidature de Pierre Nkurunziza. Deux enfants de moins de 10 ans ont été tués à coup de grenade en commune de Mutakura.

Vers 8 heures du matin, les manifestations avaient commencé dans toutes les communes de la Mairie de Bujumbura contestataires de la 3ème candidature de Pierre Nkurunziza. A Musaga, l’épicentre des contestataires de ladite candidature, les manifestations ont eu lieu de Kinanira à la 1ère avenue proche du Camp Muha. Aux environs du Camp Muha, les policiers s’étaient mobilisés.

Vers 12 heures, nous avons été informés que la police s’attendait que la presse vide les lieux pour s’en prendre contre les manifestants. Nous avons appris que certains jeunes du parti au pouvoir s’étaient déguisés en policiers. Les manifestants ont cité nommément certaines de ces personnes.

Les manifestants ont refusé de quitter la 1ère avenue de Musaga même s’ils avaient été sommés de le faire par la Police. La scène a duré plus de 1heure lorsque ces manifestants sont allés un à un vers les maisons proches du quartier de Musaga.

Après 14 heures, les militaires sont finalement venus. Ils ont enlevé les barricades qui se trouvaient dans la route. Visiblement, les manifestations ont connu un calme relatif à Bujumbura ce mardi. A part les arrestations par la police dans la commune de Ngagara dont le nombre n’est pas connu, les manifestations de ce mardi ont connu un calme précaire. Certains des policiers contactés ont dit qu’ils ne voulaient pas recourir à la violence.

La détermination de ces manifestants reste toujours vive. Ils disent qu’ils sont prêts à aller jusqu’au bout malgré le recours à la violence par la police.

Par rapport à la cour constitutionnelle qui a reconnu la validité de la candidature de Pierre Nkuruziza en 2015, la rue se dit toujours engagée pour témoigner à la face du monde qu’elle est synonyme de coup d’Etat.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1145 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public



a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche





Les plus populaires
Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 21 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 4 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 4 %)

Responsabilité de protéger : la société civile interpelle l’ONU,(popularité : 3 %)

La police de proximité bénéficie d’un soutien en équipements ,(popularité : 3 %)

Inde : Des jeunes étudiants burundais en prison sur fond de bagarre ,(popularité : 3 %)

L’absence de dos d’ânes sur la route est aussi source d’accident ,(popularité : 2 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 2 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 2 %)

Le banditisme armé fait parler d’elle à Makamba, la population reste vigilente,(popularité : 2 %)