La Communauté Est Africaine au chevet du Burundi




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 6 mai 2015  à 14 : 40 : 15
a

L’Organisation des Nations Unies demande à Yoweli Kaguta Museveni le président de l’Ouganda d’aider pour que cesse la détérioration du climat politique et sécuritaire du Burundi.

Dans une rencontre que Ban Ki Moon a tenu ce mardi avec les présidents tanzaniens et ougandais sur la sécurité de la sous-région, le secrétaire Général des Nations leur a demandé de s’impliquer pour le retour à une stabilité au Burundi.

« Le président Museveni a récemment tenu une réunion avec des diplomates de l’Union européenne où il a été demandé d’intervenir et d’exiger à M. Nkurunziza de ne pas présenter sa candidature pour le 3è mandat », souligne le journal en ligne Daily moniter.

Ce mercredi, les ministres des relations extérieures du Rwanda, du Kenya et de la Tanzanie sont en visite au Burundi. Difficile de savoir si l’appel de Ban Ki Moon aurait été entendu.

Ces hautes autorités des pays membres de la Communauté Est Africaine prévoient aussi un tête à tête avec Pierre Nkurunziza après leur rencontre avec leur collègue des relations extérieures et de la coopération du Burundi, Laurent Kavakure .

Cette réaction de Ban Ki Moon au niveau régional se produit dans un contexte politico-sécuritaire morose. Le 5 de ce mois, la Ministre des Affaires Étrangères, Louise Mushikiwabo avait déclaré que son pays est inquiet de la situation qui prévaut au Burundi.

« Nous prenons au sérieux les rapports de liens avec les FDLR ainsi que les centaines de réfugiés traversant quotidiennement la frontière rwandaise, mais surtout l’impératif de la protection des civils. Nous lançons un appel aux dirigeants Burundais à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour ramener le pays à une situation pacifique. Nous allons continuer à travailler avec la région et la communauté internationale pour soutenir la paix ", a-t-elle déclaré.

Plus encore, « Bien que nous respections la souveraineté du Burundi dans le traitement des questions internes, le Rwanda considère la sécurité de la population innocente comme une responsabilité régionale et internationale », a ajouté la ministre dans un communiqué de presse qui avait rendu public.

L’Ouganda, pays membre de l’EAC, est le grand absent dans cette rencontre à Bujumbura. L’appel de Ban Ki Moon, n’ a-t-il pas été entendu ?

L’Union Européenne qui a accordée 1,5 millions d’Euros d’assistance aux Burundais réfugiés dans les pays frontaliers avec le Burundi signalent que l’effectif de ces réfugiés va au-delà de 30 milles.« Jusqu’au 3 mai, les Burundais qui s’étaient réfugiés au Rwanda étaient au nombre de 24.700 », selon le site Humanitaire de l’Union Européenne.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1704 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 13 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 9 %)

Le Burundi favorable à l’indépendance du Kosovo ,(popularité : 9 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 9 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 8 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 6 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 6 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 6 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 6 %)

La CENI de 2015 devrait inspirer confiance,(popularité : 6 %)