L’Union Africaine demande le report des éléctions




Par: Désiré Nimubona , jeudi 7 mai 2015  à 16 : 52 : 54
a

La présidente de la commission Africaine Dlamini Zuma a dit aux collègues de CCTV en Éthiopie que la tenue des élections est impossible pour des raisons de sécurité.

« Mon point de vue est que si il ya une constitution, elle doit être respectée. Si il ya une nécessité de la modifier, il devrait y avoir un consensus à travers le pays au sujet de son amendement. Il ne peut pas être fait unilatéralement par une partie de la population » a souligné Mme Zuma, la président de la Commission de l’Union Africaine.

Régissant sur la possibilité des élections au Burundi dans un climat de tension Dlamini Zuma s’il n’y a pas de paix au Burundi, « il n’y a aucun moyen que nous pouvons y aller pour les élections ».

« Parce que l’environnement n’est pas propice à une élection », l’Union Africaine suggère alors.

« Vous ne pouvez pas être allez dans un pays qui a les réfugiés et dire que nous allons observer les élections. En cet état de chose je ne vois même pas comment les élections peuvent avoir lieu dans ces conditions » a dit la Présidente de l’Union Africaine.

Cette déclaration de l’Union Africaine intervient au moment où les organisations politiques locales telles que le parti CNDD de léonard Nyangoma et la coalition des indépendant de Rwasa Agathon avaient elles aussi abondé dans le même sens.

Le président du CNDD Léonard Nyangoma avait demandé, dans un communiqué la mise en place d’une période de transition au Burundi, arguant que les élections étaient quasiment impossibles à voir l’armée et des jeunes du parti au pouvoir.

Il avait demandé la restructuration de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la stabilisation du pays, le retour des refugiés et même des exilés politiques comme axes de la transition.

Agathon Rwasa, avait lui aussi dit qu’à l’état actuel des choses il est difficile d’organiser des élections crédibles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1658 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 7 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 4 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 4 %)

Incarcération de deux militants du parti FNL à Kirundo,(popularité : 4 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 4 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 4 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 4 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Abolition de la peine de mort oui, mais...,(popularité : 4 %)