La manifestation anti-3è mandat : les femmes descendent dans les rues




Par: Isanganiro , dimanche 10 mai 2015  à 12 : 21 : 42
a

Ça fait maintenant deux semaines que les habitants de la capitale Bujumbura et ceux de certaines provinces sont descendus dans les rues pour exiger Pierre Nkurunziza à renoncer à son troisième mandat. Jusqu’alors, la police a interdit aux manifestants d’arriver au centre-ville de Bujumbura. Surprise de taille ? D’une façon inattendue, les femmes ont lancé leur marche au cœur de la capitale à l’endroit connu sous le nom de Place de la Révolution. Dans la matinée de ce dimanche, ces femmes sont descendues dans les rues pour exiger le respect des Accords de Paix d’Arusha. "Ouvrez la RPA", "Libérez nos enfants", "Nous disons non au 3è mandat", .... Tels sont le contenu des slogans scandés par ces femme. Pas d’incident rapporté sauf un jeune armé qui s’était infiltré avec son arme. La police n’avait pas usé de force. Pierre Nkurunziza s’entête toujours devant les appels pressant à renoncer à la candidature pour un 3è mandat controversé




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2111 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par De Wilmo   ce  dimanche 10 mai 2015   à 16 : 14 : 33

Je félicite les femmes d’être descendues dans les rues de Bujumbura, et j’espère d’autres régions du pays.
Les femmes sont l’espoir de notre peuple. Les personnes qui continuent à tuer le peuple burundais seront traduites en justice. Le peuple les vomira.
Le temps des criminels est compté. Nkurunziza et sa clique ont pris un otage tout le pays dans son ensemble. Mais la puissance dont ils pensent disposer n’est que fumée. Ils disparaitront et nous nous souviendrons d’eux comme étant ceux qui auront jeté le peuple dans la tombe. Mais nous survivrons.

Merci et bon courage aux femmes de mon pays !

De Wilmon



Par   ce  dimanche 10 mai 2015   à 21 : 55 : 18

Courage chères mamans et chères soeurs !

Ne vous arrêtez pas. Poursuivez votre lutte, notre lutte !
Soyez prudentes, même s’il n’y a pas eu d’incident.
Mumenye mwese ko igipolisi n’igisirikare ari bamwe, kubera abarongoye izo nzego bahawe amafranga menshi, nk’uko na sentare yubahiriza ibwirizwa shingiro yafumbatishijwe amamiliyoni atagira igitigiri.
Hageze ko twibuka icari caratumye Pita arondera guhindura ibwirizwa shingiro. Ni kubera yari azi ko amategeko yaryo, hamwe n’amasezerano y’i Arusha atabimurekurira. Ayo manyanga yaramunaniye, yabuze ijwi rimwe gusa parlement imurekure, kandi amafranga menshi yari yaratanzwe kugira bamurekurire gusubira kwitoza atacamira.
Ubu rero ntakindi cari gisigaye atari gukoresha ayandi mafranga akavanganya n’iterabwoba, nk’uko yamye abigira kuva agiye ku butegetsi. Ubu CNDD-FDD niyitwe Conseil National de Déstabilisation de la Démocratie-Forces de Déstabilisation de de la Démocratie.
Tous debout contre ce coup d’état !

Bravo bravo bravo chères mamans et chères soeurs !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message