Les manifestations : La mobilisation toujours forte




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 11 mai 2015  à 16 : 39 : 25
a

La police Burundaise a battu et arrêté 9 manifestants en commune de Musaga ce lundi. Elle a aussi largué les gaz lacrymogènes parmi les personnes pendant les manifestations. Des grenades lacrymogènes ont aussi été larguées à l’intérieur du petit séminaire de Kanyosha.

La ville de Bujumbura s’est réveillée dans la matinée de ce lundi dans des manifestations dans tous les quartiers contestataires de la 3ème candidature de Pierre Nkurunziza.

A Musaga, les manifestants étaient plus nombreux par rapport à ceux qui, d’habitude exprimaient leurs mécontentements ces derniers jours. Certains étaient venus de Kamesa , d’autres de Bujumbura Rural pour se joindre aux autres personnes de cette commune. Vers 10 heures, la police a été incapable de contenir le mouvement des manifestants vers le centre-ville.

Il aura fallu que la police et l’armée négocient avec ces manifestants. Les manifestants ont accepté d’exprimer leur mécontentement dans la rue à partir de la 1ère jusqu’à Kinanira.

Vers 12 heures, aux environs du petit séminaire de Kanyosha, la police a utilisé les gaz lacrymogènes et tiré en l’air pour disperser les manifestants. Une femme enceinte a été déplacée par la Croix Rouge vers une structure sanitaire parce que les manifestants l’avaient piétiné en prenant le large.

Les manifestants se sont assis par terre avant que la police largue parmi eux des grenades lacrymogènes.La matinée de ce dimanche un jeune de 20 est mort tué par un policier appelé Akimana.

Ce policier s’est précipité dans la maison de la victime. Fleury Niyomwungere , un convalescent est mort alors qu’il regardait à travers un portail de sa maison la façon dont les manifestants fuyaient la police qui tirait sur eux. Venus à plus d’une vingtaine de mètres, le responsable de la police a alors visé le portail et lui a tiré dessus.

Ngagara, 3 personnes arrêtées

A Ngagara , la commune s’est réveillée aussi avec les manifestations. Les manifestants de Ngagara sont allés vers Cibitoke où ils ont aussi retrouvé les autres manifestants. Les manifestations se sont déroulées dans la paix à part les arrestations qui ont été enregistrés. Avant 11 heures, les manifestations n’ont pas été pacifiques du tout. 5 personnes ont été arrêtées par la police.

Nyakabiga, les filles ont aussi participé contrairement aux autres jours. Visiblement les manifestations de ce lundi ont mobilisé beaucoup de personnes contrairement aux autres jours.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1552 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 8 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 4 %)

Pierre Nkurunziza devrait respecter les Accords d’Arusha et la constitution ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 4 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 4 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)