Muyinga- Criminalité grandissante




Par: Dieudonné Nzeyimana , mardi 12 mai 2015  à 14 : 22 : 49
a

Une femme a été tuée par une explosion d’une grenade au cours de la nuit du lundi au mardi sur la colline Jane Commune Gasorwe province Muyinga, a-t-on appris des sources sur place.

La nommée Ndabumve Calinie est morte sur le champ, son époux et ses deux enfants très
blessés ont été admis dans structure de santé d’après Idrissa Simbonyetwose, administrateur de la commune Gasorwe.

La grenade a été lance dans le ménage alors que les membres de la famille étaient à table. Les malfaiteurs ont pris le large après le forfait mais quelques suspects ont été déjà arrêtes pour les enquêtes d’après le même administratif.

Plusieurs hypothèses sont avancées quant aux mobiles de cette criminalité d’après des habitants de Jane. La femme tuée est une militante active de la ligue des femmes Abakenyererarugamba du CNDD-FDD et aurait été tuée par ses concurrentes politiques.
Cette hypothèse est minimisée par l’administrateur de la commune Gasorwe, évoquant des mobiles plutôt de soupçons de sorcellerie. Pour lui, il faut attendre la fin des enquêtes en cours, trois suspects ont été déjà arrêts, indique-t-il.

D’autre part une autre grenade a explosé, pendant la nuit du dimanche au lundi, cette fois-ci sur la colline Murama commune Muyinga. Un homme et sa femme ont été grièvement blessés et sont alités à l’hôpital de Muyinga d’après des sources administratives. Aucun suspect n’a été arrêté.

Adam Ruhamiriza représentant de l’APRODH -Association pour la Promotion des Droits Humains et la Protection des Détenus- demande des enquêtes approfondies pour déterminer les mobiles de ces attaques et mettre la main sur tous les coupables. C’est aussi une preuve que des armes circulent encore dans les mains de certains civils d’après le même défenseur des droits humains.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

689 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 74 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 13 %)

Le rapatriement volontaire en cours au Burundi ,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 3 %)

Les dessous d’un triple meurtre ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Incendie du marché de Karama en commune Gasorwe ,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 2 %)

Bubanza, un écolier tué par une grenade dans les enceintes de l’école ,(popularité : 2 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 2 %)