Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


L’OAG s’inscrit en faux contre le "deux poids deux mesures" sur l’IPR




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 10 février 2012  à 10 : 05 : 25
a

Gertude Kazoviyo, vice présidente de l’Observatoire de l’Action Gouvernementale (O.A.G), ne passe pas par quatre chemin en réagissant sur l’absence du projet de loi portant impôt professionnel sur les revenus, IPR, des mandataires politiques sur l’agenda des éléments qui seront analysés par la chambre basse du parlement pendant la session de février 2012.

Pour elle, les dignitaires politiques devraient savoir que même la lie du peuple s’acquitte de cette obligation. « Les petits fonctionnaires, les petit vendeurs de bananes, de la farine de manioc, d’ananas et autres paient l’impôt », a souligné la vice présidente de l’OAG.

Selon Gertrude Kazoviyo un tel comportement n’honore pas le gouvernement. "Aussi longtemps que le projet de loi n’a pas encore vu le jour, il ya deux poids deux mesures quant à la façon dont les citoyens sont traités". Pour elle, il ya "des contributeurs et des consommateurs du gâteau national à l’heure actuelle".

Grâce au soutien de la communauté internationale, beaucoup d’acteurs de la société civile avaient œuvré pour que le projet soit voit voté. Hélas, l’Assemblée Nationale l’a retourné au gouvernement pour des retouches, a t- elle dit la mort dans l’âme.

Au lieu d’esquiver, le gouvernement burundais devrait expliquer au peuple où il en est avec la préparation de ce projet de loi, c’est d’ailleurs une question de redévabilité, dit-elle. Ce professeur d’université plaide pour que l’application de ce projet de loi soit rétroactive une fois adopté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

734 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 19 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 17 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 17 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 17 %)

Le Burundi sur le point de produire du pétrole,(popularité : 17 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 17 %)

Le café burundais remporte la première place au cup of excellence,(popularité : 16 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 16 %)

Rumonge : L’huile de palme flambe,(popularité : 13 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 13 %)