L’accès aux médias attaqués interdit pour raison d’enquête




Par: Isanganiro , mercredi 20 mai 2015  à 14 : 42 : 52
a

Le procureur général de la République, Valentin Bagorikunda, demande à la police d’interdire l’accès aux locaux de certaines médias qui fait l’objet d’attaque lors du putsch manqué du 13 mai.

Dans une correspondance adressée au Directeur général de la police, Valentin Bagorikunda a motivé cette requête par le fait que le ministère publique mène des investigations relatives aux manifestations ayant éclaté le 26 avril et le putsch manqué du 13 mai, afin de, selon toujours Valentin Bagorikunda, établir les responsabilités.

C’est notamment les radios Rema FM, Renaissance, Bonesha, Isanganiro, et RPA qui ont fait l’objet d’attaque criminelle.

Cette demande a été formulée après que les responsables des médias ont rencontré l’ombudsman mardi le 20 mai à sa demande, ce qui était une occasion de lui soumettre leurs doléances pour la réouverture de ces radios fermées.

Alors qu’il avait accepté de plaider pour la réouverture des médias, l’ombudsman burundais les avait même accompagnés pour accéder aux locaux des médias. La présidence burundaise avait aussi exprimé son souhait de voir ces radios rouvertes.

Lire la lettre :

Word - 633.5 ko



Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1336 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 83 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 11 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 10 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 7 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 4 %)

Kiliba Ondes : Deux journalistes congolais menacés par des présumés soldats burundais ,(popularité : 3 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 3 %)

Rumonge : Un retenu se donne la mort,(popularité : 3 %)