Pierre Claver Mbonimpa devant la justice ce vendredi




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 9 février 2012  à 18 : 24 : 02
a

Pierre Claver Mbonimpa, Président de l’Association pour la Promotion des Droits de l’Homme et des Détenus (APRODH) a été convoqué par le tribunal de grande instance de Bujumbura. Il se présente ce vendredi 10 février 2012 vers 10heure, heure de BUJUMBURA au bureau n°14 sur le dossier R.M.P7196 portant enquêtes judiciaires sans autres précisions.

Pour rappel, ce défenseur des droits de l’homme avait reçu une correspondance de la part du ministre de l’intérieur lui intimant à fournir des preuves de ces propos selon lesquels le Service Nationale des Renseignements a distribué des armes au sein la population.

Le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana lui demande à travers cette correspondance de préciser les personnes qui ont reçu ces armes, les localités dans lesquelles elles se trouvent et la période laquelle ces armes ont été distribuées endéans 10 jours.

Ce défenseur des droits de l’homme de sa part n’obtempère pas. Il affirme que selon les informations à sa disposition, les éliminations extrajudiciaires ont refait surface depuis janvier 2012.

Probablement que le ministre de l’intérieur n’a pas apprécié le jargon « SAFISHA » sinon la violence fait toujours parler d’elle, a-t-il souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

893 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 8 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 7 %)

Comparution en audience publique des présumés putschistes,(popularité : 6 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 5 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 5 %)

Le rapport des massacres de Gatumba « remis à qui de droit » ,(popularité : 5 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 4 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 4 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 4 %)

L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme ,(popularité : 3 %)