Un mois après : les journalistes se souviennent de la destruction dIsanganiro




Par: Isanganiro , dimanche 14 juin 2015  à 14 : 35 : 37
a

Il y un mois, la Radio Isanganiro a été attaquée par des hommes en uniformes policières et civiles, à la suite du coup d’Etat manqué du 13 mai. Jeudi, le 14 mai vers midi, ces hommes sont entrés dans les locaux de la Radio Isanganiro et ont cassé tout ce qu’ils pouvaient rencontrer.

Quelques heures avant, les radios RPA, Bonesha et Télé-Renaissance avaient été détruites par ces mêmes hommes. La veille, la Radio Rema, proche du parti au pouvoir, avait été également détruite.

Jusqu’alors, les journalistes de ces radios ne sont pas autorisés à accéder dans les locaux de leurs radios. Récemment, le procureur général a autorisé la réouverture du studio de l’ABR qui se trouve dans les locaux de la Maison de la presse. Mais les journalistes des radios Bonesha, RPA, Isanganiro, Renaissance et Humuriza FM ne sont pas autorisés à l’utiliser.

Jeanine Nahigombeye est présidente de l’Association Ijambo, propriétaire de la Radio Isanganiro. Elle dit que le 14 est un jour noir pour les médias et journalistes.

Ecoutez

http://www.filefactory.com/stream/4wtv92jncw8f/Jeanine_nahigombeye.MP3




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1069 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message