Les responsables des medias demandent la réouverture des medias saccagés




Par: Isanganiro , dimanche 14 juin 2015  à 19 : 59 : 31
a

Les responsables des radios privées détruites au lendemain du putsch manqué du 13 mai se sont adressés au Secrétaire Général des Nations Unies pour lui demander de faire pression au gouvernement burundais pour la réouverture de ces radios.

Dans une correspondance envoyée Secrétaire Général Ban Ki-Moon et signée par les directeurs des radios Bonesha FM, Isanganiro, RPA, Renaissance ainsi que les présidents de l’Union Burundaise des Journalistes et de l’Association burundaise des radiodiffuseurs, ils ont rappelé le calvaire auquel font face les professionnels des médias burundais depuis le début des manifestations anti-3e mandat de Pierre Nkurunziza.

Ils demandent entre autre au Secrétaire Général de s’impliquer pour exiger la réouverture des médias et sans conditions, ainsi que la publication des résultats des enquêtes sur les auteurs de la destruction méchante de ces radios.

Lire la correspondance.

1. Lettre au S.G

PDF - 402.1 ko

2. Contexte des médias burundais

PDF - 940.9 ko



Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

350 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 11 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 11 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 9 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 9 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 9 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 9 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 9 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 9 %)

MWARO : Les écoles à internat sont au point-mort à quelques jours de la rentrée scolaire,(popularité : 8 %)