Une quarantaine de détenus des manifestations anti-3è mandat ont comparu ce mercredi




Par: Isanganiro , mercredi 17 juin 2015  à 19 : 26 : 51
a

Ils étaient plus de 40 personnes selon l’APRODH, jeunes et adultes, qui ont comparu ce mercredi dans différentes chambres de conseil des instances judiciaires en Mairie de Bujumbura. Elles sont poursuivies, les unes pour avoir participé dans les manifestations contre la troisième candidature de Pierre NKURUNZIZA pour briguer le troisième mandat à sa succession, les autres pour le port illégal d’armes et la participation dans la rébellion.

A la sortie de l’audience de ces prévenus, leurs avocats ont indiqué à la presse que ces derniers ont été torturés par les policiers agents du service de renseignement lors de leur arrestation.

Ils disent que les personnes qu’ils assistent font face à une détention préventive illégale, sans témoins à charge, tout en espérant qu’elles seront libérées dans 48 heures car les infractions à leur endroit sont imaginaires.

Quant à l’APRODH ces personnes sont à relaxer. Cette association pour la défense des personnes détenues déplore le fait que depuis mi-mars de cette année, elle n’a pas accès dans les maisons de détention suite aux injonctions verbales du Ministre de la justice et garde des sceaux. Ce dernier ayant demandé aux Directeurs de ne plus fournir des informations aux antennes provinciales de cette association.

Plus de 400 personnes accusées d’avoir participé dans des manifestations anti troisième candidature du Président Nkurunziza sont locatrices de la prison centrale de Mpimba, tandis que d’autres sont éparpillées dans les différentes prisons à l’intérieur du pays. L’APRODH indique que les chiffres changent du jour le jour car la police opère toujours des arrestations en cascade toutes les personnes soupçonnées d’avoir participé dans des manifestations organisées dans différents quartiers de la capitale Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1086 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Patrice Mazoya libre, L’APRODH scandalisée ,(popularité : 3 %)

2011, année des violations massives des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU,(popularité : 2 %)

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 2 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 2 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 2 %)

La CVR appelle au respect du récit des déposants,(popularité : 2 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 2 %)

Kayanza manque de terres cultivables ,(popularité : 2 %)