PAFE ferme ses portes au moment d’une forte demande de documents




Par: Isanganiro , vendredi 19 juin 2015  à 10 : 26 : 18
a

Les autorités de la Police des Airs, des Frontières et des Etrangers, PAFE, viennent d’arrêter l’octroi des papiers de voyage, arguant que les papiers ont manqué et les machines sont « fatiguées ».

Au moment où il s’observe un nombre important de demandeurs de documents de voyage à ce bureau, les responsables de la PAFE ont intimé vers 10heures de ce vendredi l’ordre à la foule en attente de sortir sans d’autres détails.

Sachant que les grandes radios indépendantes ont été détruites et interdit tout accès au studio de la Maison de la Presse, la rumeur est devenue information. Les Burundais sont confrontés aux rumeurs d’une possible guerre civile en rapport avec le processus électoral en cours, créant ainsi une peur panique qui pousse les résidents de Bujumbura à quitter le pays.

Entre-temps, les manifestations anti-3è mandat ne sont presque plus, ou ont été cassées par une police très déterminée à user de tous les moyens pour réprimer toute personne qui descend dans la rue pour dire non au 3è mandat du Président Nkurunziza.

Mais des tensions, ou actes violents s’observent ici et là. Tantôt des coups de feu, peut-être de la police qui veut contrer le mouvement, tantôt des grenades. A Nyakabiga, une grenade a été lancée vers 21heures de la nuit dernière devant les bureaux de la commune située à la 6è avenue sur l’Avenue Muyinga. Un pneu du véhicule de l’administrateur a été défoncé et un pare-brise arrière détruite tandis que la portière a été trouée par un éclat. Personne n’a été blessé.

Un policier qui était là a indiqué que la grenade a été lancée par une personne non identifiée à bord d’un véhicule qu’il n’a pas pu décrire. Les policiers sur une position près de la commune de Nyakabiga font savoir que cela présage un mauvais augure en ces moments critiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1145 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 10 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 5 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 4 %)

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent,(popularité : 4 %)

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout ,(popularité : 4 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 4 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 4 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 4 %)

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika ,(popularité : 4 %)