300 refugies burundais en Zambie




Par: Isanganiro , lundi 22 juin 2015  à 18 : 39 : 40
a

Le ministère de l’Intérieur de la Zambie a déclaré jeudi que « 300 Burundais ont été forcés de fuir leurs maisons suite à la récente instabilité politique dans leur pays, en quête d’asile en Zambie ».

Le porte-parole du Ministère de l’ interieur de ce pays, Moïse Suwali, a souligné que le Bureau de la Commission pour les réfugiés a reçu en mai seulement 300 demandeurs d’asile en provenance du Burundi.

"Le Bureau de la Commission pour les réfugiés, en collaboration avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), sont en train de voir des dossiers des demandeurs d’asile afin d’assurer que seuls ceux qui sont authentiques soient vite accordes le statut de réfugié", a déclaré Suwali vendredi dernier a Lusaka dans une conférence de presse.

Suwali dit que ceux qui seront reconnus comme étant réellement des réfugiés seront conduits soit dans les camps de Mayukwayukwa soit Meheba respectivement dans les provinces de l’Ouest et du Nord-Ouest.

Il a ajouté aussi que ceux dont les demandes ont été rejetées vont être remis au ministère de l’Immigration pour voir comment traiter leurs cas.

"Nous avons une obligation en vertu des lois internationales de recevoir nos collègues hommes, femmes et enfants qui sont contraints de fuir leur pays en raison de la violence.

"Par conséquent, nous allons continuer à recevoir des réfugiés ’’, Suwali ajouté, en analysant la situation des refugies qui ne cessent d,arriver dans ce pays, surtout via le Lac Tanganyika.

Lundi, l,administration tanzanienne, via le ministère de l,interieur avait annonce que le rythme des refugies arrivant en Tanzanie ces derniers jours était en train de diminuer.

Seuls une dizaine de refugies étaient enregistres depuis ce weekend, contrairement a un flux de plus de 1000 refugiés par jour les jours passes.

Au total, plus de 100.000 refugiés burundais ont fuit leur pays suite a la peur et aux violences qui ont suivi les manifestations contre le 3eme mandat de Pierre Nkurunziza en avril dernier.

Le Gouvernement lui, a cote de chanter la victoire contre les manifestants, il dit avoir déjà accueilli plus de 40.000 rapatries sans faire cependant de lumière sur ces retours.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

351 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 2 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 2 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 2 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 2 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 2 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 2 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 2 %)