Gervais Rufyikiri fuit le pays




Par: Isanganiro , mercredi 24 juin 2015  à 22 : 47 : 26
a

Des informations indiquent que Gervais Rufyikiri, Deuxième Vice-président de la République a présenté sa démission.

Il annonce officiellement qu’il est contre le 3ème mandat de Nkurunziza qu’il juge anti-constitutionnel, et ce la veille du lancement de la campagne présidentielle.

S’exprimant sur France24, Gervais Rufyikiri a dit qu’il a fui le pays suite à des menaces consécutives à cette position.

Gervais Rufyikiri avait reçu la permission d’aller se faire soigner à Bruxelles. Depuis son départ la semaine passé, des rumeurs faisaient état de départ en exil, ce que démantissait le gouvernement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

580 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 20 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

La CSTB en contradiction avec les lois en vigueur au Burundi,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 3 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

Affaire Bamvuginyumvira : Le pouvoir devrait privilégier le débat ,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 2 %)