Rufyikiri rejoint les frondeurs




Par: Isanganiro , jeudi 25 juin 2015  à 14 : 58 : 11
a

C’est ce mercredi que Gervais Rufyikiri a annoncé sa fuite sur la chaine française france 24 dans le journal télévisé de 21h30 minutes. Il dit que dpuis deux semainbes, des menaces de morts étaient devenues presque pain quotidien qu’il a choisi de s’exiler pour suver sa peau.

« J’ai décidé de m’exiler et de rejoindre les frondeurs pour continuer à demander à Pierre Nkurunziza à renoncer au 3è mandat car il est anticonstitutionnel et contraire à l’Accord d’Arusha », a dit Rufyikiri à la journaliste de la chaine france24.

L’acharnement contre le No3 de l’Exécutif burundais prend origine dans la réunion du Conseil des Sages du parti CNDD-FDD (organe suprême du parti au pouvoir) de mars où il a pris position contre le 3è mandat du Président Nkurunziza. Le mois suivant en fin avril lors du congrès du parti au pouvoir s’est vu écarté de ce conseil.

Cette défection du 2è vice-président vient gonfler le rang des frondeurs qui compte pas mal de grands dinosaures du parti au pouvoir. Parmi eux, Moïse Bucumi ancien ministre, Léonidas Hatungimana, ancien porte-parole du président, Onésime Nduwimana, ancien porte-parole du parti CNDD-FDD et le député Aimé Nkurunziza.

Cette défection vient aussi renforcer l’argumentaire de la coalition anti-3è mandat du Président Nkurunziza dans le dialogue politique qui a repris le mardi ce cette semaine, dialogue boycotté par le parti au pouvoir et ses alliés dont l’Uprona de Concilie Nibigira et le FNL de Jacques Bigirimana.

Cette fuite de Gervais Rufyikiri met en mal le gouvernement qui ne cesse de clamer haut et fort qu’il n’ y a plus d’escadrons de la mort au Burundi et que la paix règne dans tout le pays.

Le deuxième Vice-président devient un réfugié de plus sur les 100 milles burundais qui ont fui le pays depuis l’annonce de la candidature du Président Nkurunziza le 25 avril sous le drapeau du CNDD-FDD aux élections présidentielles.

Comme tous ses confrères, Gervais Rufyikiri a écrit au Président Pierre Nkurunziza lui demandant de renoncer au troisième mandat. Malgré tout, le Président Nkurunziza a décidé de tourner sourde oreille aux appels incessants lui demandant d’abandonner cette candidature.

Lire la lettre de Grveais Ruyfikiri :







Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

307 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 4 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)