Panique à Muyinga alors que fusillades et grenades emportent des vies à Bujumbura




Par: Isanganiro , dimanche 28 juin 2015  à 16 : 37 : 36
a

A un jour des élections, c’est un climat de psychose, affirmation des prêtres de la paroisse Muyinga lors de la messe de dimanche 28juin, des gens continuent à s’exiler de manière particulière depuis jeudi. Citant l’Evêque du diocèse catholique de Muyinga (Muyinga, Kirundo et une partie de Karuzi).

Protais Nkurikiye vicaire général du diocèse de Muyinga appelait ce dimanche tous les fidèles à être prêts à 15h heure locale et observer un instant de prière.

On s’arrête, on pointe le regard sur une croix et prie ainsi : Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde donne-nous la paix !

Cette prière vise à réconforter les chrétiens qui ont été suffisamment été conseillés sur l’attitude à tenir pour accomplir les droits civiques d’après Jean Baptiste Bigirimana, curé de la paroisse Muyinga.

Vers midi au marché de Muyinga, une panique a provoqué des bousculades, des habits volés d’après des témoignages, un cri d’un dérangé mental en est la cause.

Ailleurs à Bujumbura, deux personnes ont été tuées dans plusieurs coups de feu et explosions de grenades qui ont été entendus la nuit dernière entre 21h et 02 h dans le quartier de Jabe, nous sommes dans la capitale Bujumbura. Parmi les morts figurent un certain Patrick Nduwimana de la 2è licence en génie civile qui était parmi les étudiants qui s’étaient réfugiés à l’Ambassade des Etats-Unis à Bujumbura et qui a dû quitter à la suite de l’opération lancée par la police mercredi de cette semaine.

Selon les résidents, environ sept personnes dont certaines en tenue policière et d’autres en tenue civile ont surgi et ont commencé à tirer, tuant Patrick Nduwimana. La deuxième personne Masumbuko Abdul Prime, réparateur des téléphones qui habitait le quartier 2 de Jabe a été tué par une grenade dont les auteurs ne sont pas encore connus.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

998 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 73 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 10 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 9 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 4 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 4 %)

"INKARABWE", une menace à Bubanza,(popularité : 4 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)

Des policiers burundais attendus en Centrafrique ,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)