Muzenga-Burundi : élections boycottées




Par: Isanganiro , mardi 30 juin 2015  à 11 : 56 : 11
a

Les habitants de la zone Muzenga en commune et province Bururi ont brillé par leur boycott aux législatives et aux communales de ce 29 juin 2015 au Burundi. Un taux de participation variant entre 10 et 40%. Certaines personnes interrogées estiment inopportunes ces élections sur fond de tensions.

Sept des dix centres de vote que compte cette zone soient 18 bureaux de vote ont pu être visités. Le constat a été que l’affluence était faible. Les membres des bureaux de vote n’hésitaient même pas à se lézarder ou faire quelques courses après avoir enlevé les t-shirts de la Ceni. Des photos ont été prises à Buta et à Kiremba à une dizaine de kilomètres du chef-lieu de la commune Bururi.

A titre illustratif, au centre Lycée Kiremba –Sud où étaient inscrits 810 électeurs dans trois bureaux de vote, 83 votants se sont acquittés de leur devoir civique, soit un taux de participation de 10,24%. Des taux relativement élevés ont été relevés aux centres E.P Buta et E.P Mibira avec respectivement 40,63% et 41,83%. Le premier centre est fief du chef communal des Imbonerakure de Bururi et le second celui du responsable communal du Cndd-fdd, parti au pouvoir.

Certaines personnes interrogées expliquent que ces élections d’une seule famille politique n’ont rien de transparence, de crédibilité ou de démocratie pour justifier leur absence. D’autres affirment avoir évité de rater certains avantages sociaux en s’absentant aux urnes et ont même voté pour ceux qui avaient annoncé leur retrait de la course. Les unes en étaient au courant d’autres non.

On retiendra que, dans certains bureaux de vote, la coalition" Abigenga Mizero y’Abarundi a devancé le Cndd-fdd malgré qu’elle avait annoncé son retrait. Tel a été le cas au bureau 1 du centre Lycée communal Nyabigega où cette coalition a eu 41 voix contre 24 du Cndd-fdd aux communales et 39 contre 24 aux législatives sur 111personnes ayant voté.

Par ailleurs, les mandataires sur place étaient du Cndd-fdd ou d’une organisation dite de la société civile proche du parti au pouvoir comme la Codip (coalition des associations pour le développement intégré de la population).




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

681 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Le SG des Nations Unies condamne l’assassinat du Gén. Kararuza ,(popularité : 4 %)

ONU-Burundi : Précisions sur la nomination de Cassam Uteem ,(popularité : 4 %)

Affaire Bamvuginyumvira : Le pouvoir devrait privilégier le débat ,(popularité : 4 %)

La CSTB en contradiction avec les lois en vigueur au Burundi,(popularité : 4 %)

Rumonge : Un élu du peuple dénonce une intolérance politique,(popularité : 3 %)

« Toutes les équipes au complet »,(popularité : 3 %)