Rumonge : La fête de l’indépendance négligée




Par: Isanganiro , jeudi 2 juillet 2015  à 06 : 37 : 37
a

Alors que la tribune du stade de football de la commune Rumonge était pleine à craquer au début des festivités, Juvénal Bigirimana, Gouverneur de Rumonge, a prononcé le discours de la circonstance dans un stade presque vide d’hommes : une centaine seulement restait encore dans le stade sous un soleil de plomb à côté des fonctionnaires pour la plupart bien assis dans la tribune sur des chaises en plastique.

Interrogé à ce sujet, un conseiller de l’administrateur communal de Rumonge dira tout simplement que les élèves passent leurs examens de repêchage, que les écoliers sont en vacances et que le reste de la population est encore sous le choc de la fatigue consécutive aux élections de ce lundi.

D’autres personnes qui se sont exprimées sous couvert d’anonymat avancent d’autres raisons : -l’administration communale et provinciale était occupée à la préparation des communales et des législatives de ce 29 juin 2015 et n’a donc pas eu le temps de sensibiliser la population.- La population vit dans une misère sans nom et s’estime toujours dépendante d’une poignée de gens qui s’est enrichie de la sueur de cette population. –Une bonne partie des habitants de la commune Rumonge a déjà fui vers les pays voisins, craignant pour leur sécurité dans le contexte politico-sécuritaire prévalant actuellement au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

726 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 23 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 12 %)

Le Burundi face à deux capitales,(popularité : 10 %)

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité",(popularité : 10 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 5 %)

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG,(popularité : 5 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 5 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)