Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Un petit sommet de l’EAC sans solutions




Par: Isanganiro , lundi 6 juillet 2015  à 17 : 30 : 27
a

Serena Hotel Dar-es-Salaam : Ici se tenait ce sommet qui n’a rien !

Les Burundais n’attendent rien du sommet de Dar-es-salaam ce lundi. L’élément clé dans la crise Burundaise Pierre Nkurunziza a encore fait la politique de la chaise vide.

Contrairement aux sommets de Dar-es-salaam et de Johannesburg sur la crise burundaise où l’on assistait à l’écoute méticuleuse de Rfi d’autres médias étrangers traitant des sommets des chefs d’Etats, les Burundais ne réservent pas d’attention particulière au sommet de Dar-es-salaam ce lundi. Les citadins de la Mairie de Bujumbura estiment que le sommet de ce lundi n’apportera rien comme solution à la crise Burundaise.

Les grands absents à savoir Pierre Nkurunziza du Burundi, Paul Kagame du Rwanda et Uhuru Kenyata du Kenya n’ont pas motivé les raisons de ce boycott du sommet. Seulement Paul Kagame se trouve à Norvège dans un sommet pour l’éducation. Pierre Nkurunziza poursuit sa campagne présidentielle du 15 juillet.

Le vice-président de l’Uprona, aile non reconnue par le gouvernement Evariste Ngayimpenda, a dit récemment que le président tanzanien soutient la candidature de Pierre Nkurunziza. « Son ministre des relations extérieures lors de sa visite à Bujumbura a osé dire le contraire de ce que les ministres des relations extérieures s’étaient convenus », a-t-il souligné.

« Deux présidents sur les 5 sont présents dans un sommet des pays membres de l’East African Community », s’est interrogé un citoyen avant de le qualifier de passe temps.

Guerre de mots avec la communauté internationale

Ce dimanche soir, Bujumbura a récusé le médiateur onusien récemment envoyé au Burundi pour contribuer au retour à une vie politique apaisée.

Les organisations de la société civile proche du parti au pouvoir, le parti pouvoir et l’opposition proche du parti au pouvoir se sont insurgé contre la façon dont les élections législatives et communales ont été vues par les Nations Unies.

Le gouvernement et le CNDD- FDD ont demandé à Abdoulaye Bathily de démissionner de son rôle de facilitateur dans la crise burundaise.

Vengeance contre l’opposition qui avait fait plier bagages le premier facilitateur, Saïd Djinnit, après l’avoir accusé d’être au côté du parti au pouvoir et du gouvernement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

636 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 59 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 17 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 13 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 13 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 13 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 13 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 13 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 12 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 12 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 12 %)