Burundi, Un diplomate américain prédit la possible intervention de la CPI




Par: , Thursday 9 July 2015  à 13 : 17 : 21
a

Un diplomate américain Stephen Rapp a, ce mercredi, mis en garde Bujumbura contre une possible intervention de la Cour Pénale Internationale sur les crimes commis au Burundi ces derniers jours.

S’exprimant sur les ondes de la Radio Voie d’Amérique ; Stephen Rapp a souligné que le monde ne peut pad fermer les yeux face à ce qui se passe au Burundi depuis la nomination du candidat du parti CNDDFDD aux présidentielles.

« Nous envoyons le plus fort message que nous pouvons en faisant savoir à ceux qui commettent les violences, qui incitent ces actes de violence, qui les ordonnent, qui arment les milices et qui déploient des forces qui commettent ces crimes » a dit l’Ambassadeur Stephen Rapp a VOA dans une interview mercredi.

Selon ce diplomate ; « La CPI pourrait être sollicitée » si nécéssaire pour faire justice aux victimes des assassinats.

« Le Burundi est un État membre de la CPI et en conséquence des individus, voire des hauts responsables politiques, pourraient répondre de leurs crimes devant le tribunal international » a dit Rapp.

« Ceci va se produire si les meurtres et les incitations à la violence continuent » a-t-il insisté, déplorant que certains hauts cadres du pays fassent déjà recours à la carte ethnique pour attitrer l’électorat.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1108 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 23 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 19 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 16 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 15 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 15 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 14 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 14 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 14 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 13 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 13 %)