Le report des élections présidentielles techniquement impossible mais politiquement possible




Par: , Thursday 9 July 2015  à 13 : 41 : 32
a

Le report des élections présidentielles prévues pour le 15 juillet 2015 est techniquement impossible a dit le porte parole de la commission électorale nationale indépendante CENI ; Prosper Ntahorwamiye.

Citant la Constitution de la République, il estime que le report des élections comme suggéré par le sommet des chefs d’Etat de la Région de l’Afrique de l’Est risque de glisser le calendrier vers une période où le pays devrait avoir eu de nouvelles institutions.

Ntahorwamiye dit que le président doit être élu, selon la constitution, deux mois ou un mois avant l’expiration du mandat précédent.

Or, Pierre Nkurunziza termine son mandat le 26 aout alors, l’élection doit se tenir avant la date du 30 juillet 2015 pour avoir aussi le temps des réclamations prévues par le code électoral.

Il nuance cependant que le report des élections présidentielles dans le cas d’espèce serait plutôt une décision politique que la CENI va suivre comme tout autre citoyen car techniquement impossible mais politiquement possible.

Lors de sa campagne à Cankuzo, ce mercredi, le président de la République Pierre Nkurunziza a appelé les gens à voter le 15 juillet si rien ne change et s’il y a un changement ; il a promis de l’annoncer ; selon la radio Nationale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

897 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 2 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 2 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)