Timide reprise des cours à l’UB




Par: Isanganiro , mardi 14 juillet 2015  à 12 : 05 : 06
a

Les cours ont plus repris dans les facultés et instituts de l’Université du Burundi. Les étudiants pour la plupart des auditoires sont en train de subir les examens de deuxième session.

Vers 9 heures de ce mardi, les étudiants étaient dans les auditoires ce mardi dans la faculté communément dite IPA. Les professeurs dispensaient les cours.

Un des étudiants qui n’a pas jugé bon de nous dire le nom a dit que les cours sont dispensés normalement même si tous les étudiants ne sont encore présents en raison de la persistance de la crise.

« Dans notre classe, certains étudiants ne sont pas encore venus mais nous continuons à étudier en attendant qu’ils viennent. Nous sommes aux environs de 20 étudiants sur plus d’une cinquantaine que compte notre classe »’, a-t-il souligné.

Le personnel administratif souligne que les assistants et les professeurs qui s’absentent souvent s’exposent à des sanctions qui vont jusqu’au licenciement.

Les universités privées fermées

Depuis le 26 avril, les universités sont fermées. Les étudiants restent chez eux malgré les appels du ministre de tutelle pour la reprise des cours. Le recteur de l’Université des Grands Lacs a récemment dit qu’aussi longtemps que la crise continuera il sera difficile de reprendre les cours.

« Nous ne pouvons pas continuer à payer le personnel et les professeurs si réellement les étudiants ne sont pas en train d’étudier », dit-il.

Depuis le début des manifestations contre la 3eme candidature de Pierre Nkurunziza, certains étudiants sont rentrés chez eux à l’intérieur du pays et refusent de regagner les auditoires pour des raisons de sécurité. D’autres ont fui le pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

433 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Bubanza : HONYORA UKARABE, un dispositif pour le lavage des mains ,(popularité : 4 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 4 %)

La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 4 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 3 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)

Le fonds mondial exige à SEP-CNLS le recouvrement de 283063 Dollars US,(popularité : 3 %)

Muyinga/Handicapés à l’école,(popularité : 3 %)

Burundi : Un hôpital couronné par le Président de la république,(popularité : 3 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 2 %)