L’insécurité à Bujumbura affecte tout le pays




Par: Isanganiro , mercredi 15 juillet 2015  à 13 : 03 : 16
a

La paralysie des activités dans la capitale Bujumbura qui avait affecté l’intérieur du pays a inquiété les citoyens à l’intérieur du pays.

Les habitants de la commune Bukirasazi en province Gitega et ceux de la commune et province Rumonge disent que lorsque les activités ont été paralysées dans la capitale Bujumbura à cause des manifestations contre 3eme mandat de Pierre Nkurunziza depuis le 26 avril 2015, leurs business se sont également rétrécis.

Un propriétaire d’un restaurant à Rumonge dit qu’il avait sept employés mais a été obligé de les renvoyer, pour n’avoir plus de clients.

« Bon nombre de mes clients ont pris le chemin de l’exile, d’autres ont opté de garder leur argent pour un éventuel exile », a dit le propriétaire de restaurant dans une localité de Busebwa à Rumonge.

A Bukirasazi, les vendeurs de viande se lamentent aussi qu’ils ne vendent plus car ils ne reçoivent plus de clients dont la plupart venaient de la capitale Bujumbura.

« Une chèvre peut se vendre en deux jours alors qu’avant on pouvait vendre plus de deux chèvres par jour, ceci parce que Bujumbura ne monte plus », dit un vendeur de viande qui a voulu gardé son anonymat.

Mais, la situation semble se normaliser par le fait que ceux qui s’étaient exilés commencent à rentrer au moment où d’autres retrouvent leur stabilité après les élections communales et législatives.

Ils demandent au gouvernement burundais d’assainir le climat et de doubler d’effort pour que les élections présidentielles à venir se passent dans un climat détendu et dans la liberté totale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

540 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 56 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 23 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 22 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 20 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 20 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 20 %)

Muyinga : Des activités visant la fidélisation des démobilisés du CNDD-FDD en cours ,(popularité : 20 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 20 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 20 %)

Célébration de la libération de Bob Rugurika à Bujumbura,(popularité : 20 %)