Les enfants inquiets de la situation au Burundi




Par: Isanganiro , mercredi 15 juillet 2015  à 13 : 17 : 27
a

Les enfants de la commune Kanyosha en mairie de Bujumbura s’inquiètent de la situation actuelle qui prévaut au Burundi. Nous ne dormons pas comme il faut pendant la nuit, disent-ils.

Ils disent que depuis que les manifestations contre le 3è mandant ont commencé le 26 avril, il est rare de passer une seule nuit sans coup de feu ou explosion de grenade.

« Nous avons peur et nous ne dormons qu’après ces détonations. Nous pouvons même les entendre au courant de la journée et si nous sommes loin de la maison nous avons peur d’être tués », disent ces enfants.

Contactés, leurs parents disent que c’est déplorable de tirer ou de lancer des grenades dans des habitations, ce qui fait peur aux enfants.

« Nos enfants se sentent en sécurité quand nous sommes près d’eux car ils estiment que nous sommes leur sécurité », disent certains parents.

Ils conseillent à leurs enfants de rester à la maison pendant la journée, et de ne pas s’exposer quand ils sont en dehors, par exemple à l’école.

Les enfants et leurs parents supplient les auteurs de l’insécurité de mettre fin aux bavures qui traumatisent les enfants.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

394 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 4 %)

Bururi : Des huttes côtoient des villas au chef-lieu de la province,(popularité : 3 %)

Burundi , meilleur élève de la francophonie,(popularité : 2 %)

Hôpital général de Mpanda : des lieux d’aisance non fonctionnels ,(popularité : 2 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 2 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 2 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 1 %)

Désiré Niyondiko n’est plus,(popularité : 1 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 1 %)

Un pasteur conservateur nous a quitté,(popularité : 1 %)