Le ministère de l’enseignement prolonge l’année scolaire pour certaines écoles




Par: Isanganiro , mercredi 15 juillet 2015  à 14 : 59 : 53
a

Le ministère de l’enseignement primaire et secondaire annonce une prolongation de l’année scolaire 2014-2015 jusqu’‘au 20 aout 2015, le temps de rattrapage pour les écoles qui ont connu des perturbations suite à la candidature polémique de Pierre Nkurunziza.

C’est le porte-parole du ministère Juma Edouard qui, lors de sa sortie médiatique ce mercredi l’a déclaré. Juma Edouard a en effet souligné que la décision de prolongation des cours a été prise après avoir consulté tous les partenaires impliquées dans les questions éducatives et en particulier les directeurs des écoles secondaires.

Selon Juma Edouard, cette décision concerne uniquement les écoles qui ont connu les perturbations des activités suite à la candidature de Pierre Nkurunziza notamment les manifestations anti 3ème mandat.

La décision vise aussi selon le porte-parole du ministère de l’éducation à permettre que l’année soit préparée convenablement. Elle concerne surtout les écoles de la Mairie de Bujumbura, a-t-il souligné.

Les écoles qui n’ont pas connu de perturbation doivent avoir terminé les travaux scolaires au 2 juillet selon toujours ses termes.

Selon le porte-parole du ministère de l’enseignement Juma Edouard, les examens de fin des cycles à savoir les classes de 10èmes et 1ère année porteront sur tous les programmes.

La plupart des écoles ont connu des perturbations surtout les écoles à internat de l’intérieur du pays et les écoles de la Mairie de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

379 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises



a

Assemblée nationale : la réinsertion des enfants de la rue jugée peu productive



a

Bujumbura : grogne des taxi-vélos membres de la Sotavebu



a

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage



a

Karusi : une mère et ses trois enfants accueillis au bureau du CDFC



a

L’Aïd el-Fitr : les leaders appellent à l’unité des musulmans à l’approche des élections de 2020





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 36 %)

Muyinga : halte à la démographie galopante,(popularité : 24 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 20 %)

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises,(popularité : 14 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 12 %)

34 % pour entrer au secondaire, le CONAPES s’inquiète ,(popularité : 12 %)

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante,(popularité : 8 %)

Les rescapés des massacres de Rukarama n’accèdent pas aux tombes des leurs ,(popularité : 8 %)

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?,(popularité : 8 %)