Le ministère de l’enseignement prolonge l’année scolaire pour certaines écoles




Par: Isanganiro , mercredi 15 juillet 2015  à 14 : 59 : 53
a

Le ministère de l’enseignement primaire et secondaire annonce une prolongation de l’année scolaire 2014-2015 jusqu’‘au 20 aout 2015, le temps de rattrapage pour les écoles qui ont connu des perturbations suite à la candidature polémique de Pierre Nkurunziza.

C’est le porte-parole du ministère Juma Edouard qui, lors de sa sortie médiatique ce mercredi l’a déclaré. Juma Edouard a en effet souligné que la décision de prolongation des cours a été prise après avoir consulté tous les partenaires impliquées dans les questions éducatives et en particulier les directeurs des écoles secondaires.

Selon Juma Edouard, cette décision concerne uniquement les écoles qui ont connu les perturbations des activités suite à la candidature de Pierre Nkurunziza notamment les manifestations anti 3ème mandat.

La décision vise aussi selon le porte-parole du ministère de l’éducation à permettre que l’année soit préparée convenablement. Elle concerne surtout les écoles de la Mairie de Bujumbura, a-t-il souligné.

Les écoles qui n’ont pas connu de perturbation doivent avoir terminé les travaux scolaires au 2 juillet selon toujours ses termes.

Selon le porte-parole du ministère de l’enseignement Juma Edouard, les examens de fin des cycles à savoir les classes de 10èmes et 1ère année porteront sur tous les programmes.

La plupart des écoles ont connu des perturbations surtout les écoles à internat de l’intérieur du pays et les écoles de la Mairie de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

366 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative





Les plus populaires
La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 19 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 6 %)

L’eau propre, une denrée rare dans la ville de Rumonge,(popularité : 6 %)

Editorial : « Eduquer ou Périr »,(popularité : 5 %)

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent,(popularité : 5 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 5 %)

Education : Cinq finalistes d’ITAB Karusi sous les verrous depuis le 10 Aout ,(popularité : 5 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari,(popularité : 5 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 5 %)