bien que contesté, il poursuit sa campagne




Par: Isanganiro , samedi 18 juillet 2015  à 06 : 47 : 45
a

Les négociations qui n’ont pas fait de progrès ce vendredi au deuxième jour des discussions n’empêchent au président de la république Pierre Nkurunziza lors de sa campagne pour les présidentielles du 21juillet.

Les divergences de vue restent là parmi les protagonistes de la crise burundaise locataire de l’hôtel Royal Palace. Parmi les points que la médiation a proposé dans son agenda pour faire objet de négociation, il ya notamment la 3ème candidature de Pierre Nkurunziza, la sécurité , le calendrier électoral, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

Mais dans les débats de ce vendredi, le ministre de l’intérieur qui représente le gouvernement de Pierre Nkurunziza n’a pas souhaité que la question du 3ème mandat et celle du calendrier des fassent objet de négociation.

Il aurait jugé que points soient plutôt remplacés par la place de la femme dans ces élections et bien d’autres points que les membres de la société civile et l’opposition qualifient de diversions.

Dans l’entre temps encore, le président réserve davantage d’ambitions aux Burundais une fois élu, du moins selon le contenu de ces discours de propagande en province de Cibitoke. Il a promis à chaque commune du pays un budget 500 millions de francs bu une fois une élu pour diriger pays.

Pour lui, les Burundais ont intérêt à sauvegarder les acquis hérités des organes de paix et de sécurité pour lesquels le parti de Pierre Nkurunziza s’est battu du temps de la rébellion.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

419 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 9 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 3 %)

Le chef des Renseignements burundais remplacé,(popularité : 3 %)

Il n’a aucune raison de se représenter, dixit OAG ,(popularité : 3 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 3 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 3 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 3 %)

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 3 %)