Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Les négociations de Bujumbura suspendues ce samedi




Par: Isanganiro , samedi 18 juillet 2015  à 23 : 13 : 19
a

A la troisième journée des négociations entre les protagonistes burundais de la crise arbitrée par l’Ouganda est entré dans le vif du sujet ce samedi.
Le débat a axé sur la sécurité ; le calendrier électoral et d’autres accusations du camp gouvernemental contre l’opposition.

Tout à coup le Gouvernement burundais représenté par le Ministre de l’intérieur Edouard NDUWIMANA a brandit une déclaration signée par certains partis politiques appelant à la création d’un conseil national pour la restauration des accords d’Arusha et un Etat de droits.

Pour le Gouvernement NKURUNZIZA ; il s’agit de la création d’un gouvernement en exil qui a un esprit putschiste.

Pour l’opposition il s’agit d’une manœuvre dilatoire du Gouvernement pour éviter les sujets qui fâchent notamment le calendrier électoral ; tout en rappelant qu’il s’agit d’une déclaration pour la défense des accords d’Arusha.

L’opposition va loin pour expliquer que ce conseil n’appelle pas à la reprise des armes ou à renverser les institutions par la force.

La médiation a alors demandé un report de la réunion à ce dimanche matin le dernier jour du premier round des négociations.

Entre temps dans la cadre du suivi et de la mise en œuvre des décisions pertinentes du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), la Commission de l’UA a conclu ce samedi à Addis la capitale Ethiopienne qu’elle voudrait réitérer sa disponibilité à déployer immédiatement au Burundi des observateurs des droits de l’homme et des experts militaires au Burundi.

Il convient de rappeler que, dans le communiqué adopté lors de sa réunion tenue à Johannesburg le 13 juin 2015, le CPS a demandé le déploiement immédiat au Burundi d’observateurs des droits de l’homme et d’autres personnes civils, comme convenu dans son communiqué du 14 mai 2015, ainsi que celui d’experts militaires. Les observateurs des droits de l’homme sont chargés de surveiller la situation des droits de l’homme sur le terrain et de rendre compte des violations éventuelles des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Quant aux experts militaires, ils sont chargés de vérifier, en collaboration avec le Gouvernement et les autres acteurs concernés, le processus de désarmement des milices et autres groupes armés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

635 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Elections 2020, la contribution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive



a

Rumonge :Le législatif « contredit » ou « corrige » l’exécutif



a

"Le retrait du Burundi de la CPI n’est pas synonyme de l’impunité", dit la Ministre de la Justice



a

Des engins de pêche prohibée saisis à Rumonge



a

Conflit de représentation au sein de la coalition COPA : MUTABAZI dans les collimateurs



a

Une forte présence des militaires et policiers à Ngagara



a

BURINGA –Des personnes en provenance d’un enterrement attaquées



a

Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète



a

Deux civils tués et un policier grièvement blessé au centre-ville Bujumbura.



a

La justice burundaise active le dossier du massacre des Banyamulenge





Les plus populaires
Les fans de Saido Berahino en colère contre le sélectionneur britannique Roy Hodgson,(popularité : 3 %)

Les étudiants décident de regagner les auditoires.,(popularité : 2 %)

Les confessions religieuses ou obstacle au planning familial ,(popularité : 2 %)

Simples faussaires ou administration parallèle ? ,(popularité : 2 %)

IPR : Pourquoi le traitement inéquitable des fonctionnaires ?,(popularité : 2 %)

La police interdit l’exportation des mandarines.,(popularité : 2 %)

La justice burundaise active le dossier du massacre des Banyamulenge ,(popularité : 2 %)

Les négociations de Bujumbura suspendues ce samedi,(popularité : 2 %)

Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète,(popularité : 2 %)

Une forte présence des militaires et policiers à Ngagara,(popularité : 2 %)