Mutimbuzi : même les candidats qui se sont retirés se voient attribué des voix




Par: Isanganiro , mardi 21 juillet 2015  à 20 : 41 : 20
a

Six heures pile, 5 sur 6 bureaux de Rubirizi venaient d’ouvrir. Nous sommes à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Bujumbura tout près du quartier Carama en commune Kinama, au nord de la capitale Bujumbura. Un autre ouvrira 30 min plus tard.

Les électeurs venaient à compte-goutte depuis 6 heures du matin. Mais vers 13h, près de la moitié des votants avaient accompli leur devoir au centre de vote de Rubirizi. Il en est de même qu’au centre Gatunguru, Gahahe et Kivoga selon madame Immaculée Niyonkuru. Certains votants ne préféraient pas que leurs doigts soient immaculé ostensiblement d’encre « indélébile ».

L’observation était faite par certains mandataires du CNDD-FDD, la coalition COPA, association « AJAP » et « CODIP ». Ils étaient en nombre inférieur que ceux présents aux élections législatives et communales.

Vers 16h, le centre de Rubirizi fermait les bureaux de vote. L’heure était arrivée pour passer au comptage de voix. Certains Bureaux avaient du mal à trouver les 5 témoins obligatoires pour procéder au décompte des voix. Mais tous les membres du Bureau s’accordaient à dire que la présence de ces témoins est obligatoire.

Pendant le décompte certains préféraient le marquage au tableau d’autres commençaient par la séparation des bulletins selon les candidats.

Certains électeurs trouvaient la case d’un parti qu’ils ne voulaient pas, d’autres marquaient l’ancre sur toutes les cases du bulletin de vote. Dans tous les cas, ces bulletins étaient nuls. La coalition Amizero représentée par Agathon Rwasa et Pierre Nkurunziza du CNDD-FDD, étaient coude à coude en terme de voix. Il en était ainsi dans les législatives pour cette coalition et le parti au pouvoir.

Pour immaculée Niyonkuru, la chargée du matériel à la CECI/Mutimbuzi, même les candidats qui se sont retirés de ces élections, se verront attribués les voix qu’ils auraient eues. C’est du moins la consigne reçue de la commission électorale au niveau nationale.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

442 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 100 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 12 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 9 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 8 %)

Frédéric Bamvuginyumvira est désormais provisoirement libre ,(popularité : 7 %)

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !,(popularité : 7 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi ,(popularité : 7 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 7 %)

Réconciliation entre les FNL et les CNDD-FDD de Kamesa,(popularité : 7 %)