Kamenge : les présidentielles se sont déroulées à la normale




Par: Isanganiro , mardi 21 juillet 2015  à 20 : 40 : 00
a

Les résidents de la zone Kamenge en commune urbaine de Ntahangwa en mairie de Bujumbura ont répondu massivement aux élections présidentielles de ce 21 juillet 2015.

Dans trois centres de vote visités par Isanganiro, des mouvements de va-et-vient de votants se faisaient remarquer. Néanmoins, pas de fils d’attente comme on pouvait le penser.

Parmi les votants se lisait une certaine peur chez certains, craignant de se faire malmener par ceux qui n’ont pas voté.

« Pour les élections communales et législatives, je me suis rendue dans l’un des quartiers contestataires contre le 3è mandat de Pierre Nkurunziza. J’ai failli y laisser la vie à cause de l’encre indélébile qui était visible sur mon doigt. Si possible je n’allais pas accepter cet encre, » a dit une femme rencontrée à un centre de vote à Kamenge.

Certains agents électeurs contactés ont dit que ces élections se déroulaient à la normale. Ils ont dit qu’il y avait des votants qui s’étaient présentés aujourd’hui pour ces élections présidentielles alors qu’ils étaient absents lors des précédentes. Certains ont dit qu’ils avaient peur, d’autres étant malades alors que d’autres étaient partis en exile.

Même si ces élections présidentielles se sont déroulées normalement, certains résidents n’ont pas voulu répondre au rendez-vous, arguant que leur candidat s’était retiré.

Cet exercice s’est passé dans un climat de peur après une nuit blanche à la suite des tirs nourris et des explosions de grenades qui se sont fait entendre dans plusieurs quartiers de la capitale Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

193 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
La femme burundaise réclamme l’égalité et l’équité des genres,(popularité : 5 %)

L’envoi des soldats burundais au Mali pour bientôt ,(popularité : 5 %)

Limogeages en cascade des gouverneurs ,(popularité : 5 %)

Incarcération de deux militants du parti FNL à Kirundo,(popularité : 4 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 4 %)

QPN : Les élections présidentielles se sont déroulées « dans le calme et dans la transparence »,(popularité : 4 %)

Le président de l’ADC Ikibri se présente demain devant la justice,(popularité : 3 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 3 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 3 %)