Kirundo/L’Administrateur élu de la commune Kirundo contraint de démissionner




Par: Isanganiro , jeudi 23 juillet 2015  à 12 : 40 : 59
a

Jean-Claude Miburo, membre du CNDD-FDD, a présenté sa démission à la CEPI Kirundo 2 heures après son élection par le conseil communal dimanche. Selon les arguments avancés dans sa lettre de démission, Mr Miburo explique que selon les dires de la représentation du CNDD-FDD en commune Kirundo, il n’était pas le vrai candidat convenu à l’avance.

Mercredi matin, il a écrit de nouveau à la CENI pour annuler la démission indiquant avoir été intimidé et contraint à démissionner par certains membres du conseil communal de son propre parti.

La première lettre est administrativement valable, a-t-on appris des sources à la CEPI Kirundo. Ce jeudi, on procède à une nouvelle élection.

En commune Ntega de la même province, l’élection de l’administrateur se fait aussi ce jeudi d’après le président de la CEPI Kirundo. Normalement prévue pour dimanche passé dans toutes les communes, l’élection a raté à Ntega car le quorum n’a pas été atteint.

Sur 19 membres du conseil communal, seulement 12 du Cndd-fdd étaient présents, le quorum exigé étant de 13 membres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

953 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)