Des élections par et pour les burundais


Pierre-Claver Ndayicariye se félicite de la conduite des récentes élections présidentielles malgré les défis auxquels font face les Burundais. Pour lui, les élections étaient organisées au Burundi, par et pour les Burundais, et ne doivent par conséquent pas être comparables à celles des autres pays.



Par: Isanganiro , samedi 25 juillet 2015  à 08 : 41 : 18
a

Avant de présenter ces résultats provisoires, le président de la CENI a vivement remercié dans son allocution ,les forces de défense et de sécurité pour la discrétion et l’efficacité avec lesquelles elles ont rassuré les électeurs et le personnel de la CENI du sommet à la base lors des différentes élections .

« Aux uns et aux autres , la CENI a toujours demandé de regarder le Burundi avec des yeux fixés sur la terre burundaise, j’ ai toujours pensé que les élections que la CENI organise ne ressembleront ni à celles du Gabon , du Mali ou du Nigéria, ou encore moins à celles de France , des Etats-Unis , du Cameroun ou de la Belgique. Ce sont des élections organisées au Burundi pour les Burundais et par les Burundais avec des défis qui restent les nôtres », a laissé entendre Pierre Claver NDAYICARIYE lors de la présentation des résultats des présidentelles du 21 juillet 2015 à Bujumbura.

« Nous sommes réunis pour cette communication tant attendue par le pays profond, les candidats et la communauté internationale » a-t-il poursuivi s’adressant aux invités qui n’étaient pas nombreux.

Parmi les candidats aux présidentielles, seul Jean De Dieu MUTABAZI de la coalition COPA a fait le déplacement. Dans la salle il y avait le ministre de l’intérieur Edouard NDUWIMANA qui avait représenté le gouvernement burundais ; le président du parti au pouvoir Pascal NYABENDA a également répondu présent. Quelques représentants des corps diplomatiques ont répondu présent.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

256 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 12 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Un silence complice sur les défis de la gouvernance ,(popularité : 3 %)

Un projet de loi sur la presse décrié par plus d’un,(popularité : 3 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 3 %)

Le lac Tanganyika sert de cimetière : pourquoi ce silence assourdissant ?,(popularité : 3 %)

Quelle est la racine du mal pour l’Uprona ?,(popularité : 3 %)

Le budget de l’Etat 2013 devrait s’adapter au contexte actuel ,(popularité : 3 %)

Une presse libre, est elle du souhait du parlement ? ,(popularité : 3 %)