Le PS français déplore des élections dans un climat répressif




Par: Isanganiro , Sunday 26 July 2015  à 14 : 18 : 32
a

Le parti socialiste français fustige le cycle électoral burundais et déplore la tenue des élections dans un climat répressif.

« Le cycle électoral au Burundi, qui s’est tenu dans un climat répressif et d’intimidation généralisée, s’est achevé (…) avec une victoire écrasante, sans surprise et contestable du président sortant Pierre Nkurunziza, réélu pour un troisième mandat, contraire à la constitution’ lit-on dans un communiqué rendu public par le parti de François Hollande.

Dans son communiqué, le PS semble se ranger du coté de ceux qui dénoncent. Le PS dénonce « l’acharnement du président burundais à vouloir être candidat et à se maintenir au pouvoir. En violant la Constitution et l’Accord d’Arusha, qui limitent à deux le nombre de mandats présidentiels »

Le parti socialiste français déplore que cette volonté de briguer un troisième mandat par Pierre Nkurunziza a provoqué « la mort de plus de 80 personnes et de nombreuses disparitions depuis fin avril, et il a profondément divisé un pays encore très fragile, auquel il fait à nouveau courir le risque de la guerre civile ».

Ce parti, de même que l’Union Européenne et la mission d’observation de la communauté des pays de l’Afrique de l’Est EAC, demande le début immédiat d’un dialogue inter burundais pour trouver des solutions durables aux problèmes burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

456 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Send a message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 4 %)

Pierre Nkurunziza devrait respecter les Accords d’Arusha et la constitution ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 4 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 4 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 4 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)