Bubanza : Enlèvements et assassinats devenus une pratique


Une personne a été tuée au cours de la nuit de dimanche à lundi au centre Gihanga de la province Bubanza, une autre a été enlevée par des hommes en uniformes qui n’ont pas été identifiés. C’est devenu une pratique d’enlever et de tuer des gens. Les résidents de cette localité de Gihanga en désolation accusent les forces de l’ordre d’indifférence devant cette situation qui ne cesse de s’empirer.



Par: Isanganiro , lundi 27 juillet 2015  à 22 : 14 : 57
a

C’était à 18h57 minutes au cours de cette nuit de dimanche à lundi quand des tirs nourris ont été entendus au quartier Vyondo de la commune Gihanga. Selon des témoins sur place, c’était un certains Zébédée père de sept enfants qui était abattu devant le portail de son ménage.

Ses bourreaux l’ont trainé voulant le kidnapper et l’amener on ne sait où pour enfin exiger des rançons comme cela a été le cas pour d’autres victimes dans cette même commune. Zébédée n’a pas accepté d’être entrainé. Il a résisté et c’est ainsi qu’il a essuyé des coups de feu. Il a succombé lors de son évacuation vers l’hôpital de Gihanga.

Ces bourreaux ont par la suite enlevé le voisin de la victime du nom de Barutwanayo connu sous le sobriquet de Ruhande. Il reste sans nouvelle jusqu’à présent. Il est la 3è victime enlevée au cours de ce mois de juillet.

Environs 20 personnes ont été enlevées depuis le début de cette année 2015 et n’ont été relâchées qu’après leurs familles aient payé des rançons en terme de millions.

Une vache a également été fusillé e au cours de cette même nuit suite à l’échange des coups de fusils lors de l’intervention de la police, une autre a été grièvement blessée.

Les habitants de Gihanga déplore ce qu’ils appellent le commerce des hommes fait par un groupe de terroriste et déplore également ce qu’ils qualifient d’indifférence des forces de l’ordre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

423 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
La sécurité est relativement bonne sur le territoire national,(popularité : 5 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 5 %)

L’armée demande un soutien de la population pour lutter contre l’insécurité,(popularité : 5 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 5 %)

Rwanda-Burundi : Une réunion de sécurité à Ngozi ,(popularité : 5 %)

L’absence de dos d’ânes sur la route est aussi source d’accident ,(popularité : 5 %)

Rançons sur le lac Tanganyika ,(popularité : 5 %)

Le Burundi pour plus de troupes en Somalie,(popularité : 5 %)

La FDN demande des enquêtes impartiales sur la mort d’un journaliste en Somalie ,(popularité : 5 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 5 %)