Barak Obama au sommet de l’UA à Addis-Abeba


Barack Obama dans son discours à Addis-Abeba s’attaque aux leaders africains qui veulent s’éterniser au pouvoir par le changement des constitutions qui limitent les mandats.



Par: Isanganiro , mercredi 29 juillet 2015  à 09 : 42 : 09
a

"Quand un président essaie de changer les lois ... il crée l’instabilité, comme nous l’avons vu au Burundi"

"Je ne comprends pas pourquoi les gens veulent rester si longtemps au pouvoir surtout quand ils ont tellement d’argent"

« Je me prépare pour une autre vie après avoir été président ... Je ne comprends pas pourquoi les gens veulent rester si longtemps"

"quand un président essaie de changer les lois pendant le jeu c’est la première étape dans sa voie vers son péril "

« Les dirigeants africains doivent apprendre à se retirer lorsqu’ils terminent leurs mandats."

"Madiba est un exemple dans le transfert de pouvoir"

" personne n’est au-dessus de la loi même le président".

"Lorsque les citoyens ne peuvent pas exprimer leurs droits, le monde va réagir ..."

"Je pense en fait que je suis un très bon président, et si je me portais candidat encore, je pouvais gagner ... mais la loi est la loi"

"Lorsque des journalistes sont sous les verrous, là vous avez la démocratie de nom, mais pas en substance".




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

252 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message