L’Union Européenne débloque 4,5 millions d’Euro pour les réfugiés burundais




Par: , Thursday 30 July 2015  à 15 : 43 : 51
a

La Commission européenne a débloqué ce jeudi 30 juillet 2015, une aide de 4,5 millions d’Euro pour aider les réfugiés burundais éparpillés dans la sous régions suite à la crise politique que traverse le pays depuis l’annonce de la candidature de Pierre Nkurunziza

Selon des chiffres actualisés du Haut Commissariat des Réfugiés dans le monde, au moins 190.000 Burundais ont quitté le pays pour se refugier dans les pays voisin depuis avril 2015.

"Nous ne pouvons pas négliger la situation humanitaire qui se détériore qui affecte des milliers de Burundais. Les réfugiés sont dans les trois derniers mois un grave sujet de préoccupation dans une région déjà fragile. Ce financement humanitaire supplémentaire de l’UE aidera les pays voisins accueillir les réfugiés et à répondre à leurs besoins les plus urgents. C’est un signal fort de la solidarité de l’UE avec les personnes les plus vulnérables coincées dans une situation difficile au-delà de leur contrôle ", a déclaré le commissaire européen à l’aide humanitaire et de la gestion des crises Christos Stylianides dans un communiqué.

Selon l’Union Européenne, l’aide pour la région des grands lacs arrive alors à 56,5 millions de dollars en 2015.

L’Union Européenne dit que la part réservée aux réfugiés burundais depuis avril cette année, date du début de la crise burundaise, l’aide est arrivé alors à 9 millions de dollars.

« Certains camps de réfugiés sont devenus surpeuplés et les risques de santé se sont continuellement aggravés » conclut le communiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

861 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 2 %)