Une gymnastique pour terminer l’année scolaire


La crise qui a sécoué le Burundi a paralyser plusieurs activités dans la capitale Bujumbura, surtout l’éducation. Après que la situation s’est renormalisée,les écoles, surtout privées, doivent faire des gymnastiques pour terminer l’année scolaire.



Par: Isanganiro , vendredi 31 juillet 2015  à 14 : 01 : 18
a

Ce sont surtout les écoles privées qui sont les plus touchées car ayant recommencé les cours un peu tardivement par rapport aux publiques.

Ecoliers, élèves et parents, tous disent être dépassés par la situation du moment. Les petits enfants du primaire en souffrent énormément.

"Imaginez un enfant de la 3ème année qui doit préparer deux interrogations et deux examens pour le lendemain. C’est un travail pénible et pour l’enfant, et pour ceux qui doivent l’aider," se lamente une maman.

Des enfants et enseignants se font violence aujourd’hui où ils doivent étudier la journée jusqu’après 13h et se concentrer dans l’après-midi pour la suite sans même se reposer. Les responsables des écoles expliquent que c’est pour rattraper le temps perdu lors des manifestations et surtout terminer avec la date du 20 août du ministère de tutelle.

Cette situation s’observe aussi dans les écoles secondaires. Les enfants continuent de se présenter à l’école jusqu’à ce jour au moment où celles surtout publiques ont déjà terminé les examens. "Leur sort n’est pas connu, nous a confié un professeur d’un lycée municipal. Peut-être que la solution proviendra du ministère."




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

273 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 4 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)

Climat délétère entre Léo et Onamob,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Les anciens hommes armés handicapés réclament leurs droits ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)