Une gymnastique pour terminer l’année scolaire


La crise qui a sécoué le Burundi a paralyser plusieurs activités dans la capitale Bujumbura, surtout l’éducation. Après que la situation s’est renormalisée,les écoles, surtout privées, doivent faire des gymnastiques pour terminer l’année scolaire.



Par: Isanganiro , vendredi 31 juillet 2015  à 14 : 01 : 18
a

Ce sont surtout les écoles privées qui sont les plus touchées car ayant recommencé les cours un peu tardivement par rapport aux publiques.

Ecoliers, élèves et parents, tous disent être dépassés par la situation du moment. Les petits enfants du primaire en souffrent énormément.

"Imaginez un enfant de la 3ème année qui doit préparer deux interrogations et deux examens pour le lendemain. C’est un travail pénible et pour l’enfant, et pour ceux qui doivent l’aider," se lamente une maman.

Des enfants et enseignants se font violence aujourd’hui où ils doivent étudier la journée jusqu’après 13h et se concentrer dans l’après-midi pour la suite sans même se reposer. Les responsables des écoles expliquent que c’est pour rattraper le temps perdu lors des manifestations et surtout terminer avec la date du 20 août du ministère de tutelle.

Cette situation s’observe aussi dans les écoles secondaires. Les enfants continuent de se présenter à l’école jusqu’à ce jour au moment où celles surtout publiques ont déjà terminé les examens. "Leur sort n’est pas connu, nous a confié un professeur d’un lycée municipal. Peut-être que la solution proviendra du ministère."




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

264 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Berco Stars martelée par Dolphins ,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 3 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 3 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 3 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 3 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 3 %)

Cultures vivrières : Un défi pour le Burundi,(popularité : 3 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 3 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 3 %)

La révision des textes de loi régissant la CNTB d’ici peu,(popularité : 3 %)