DPE Bururi : Les préparatifs à l’examen d’Etat vont bon train


Les élèves finalistes des humanités au Burundi commencent leurs examens d’Etat ce lundi. A Rumonge, les préparatifs se sont bien déroulés.



Par: Isanganiro , samedi 1er août 2015  à 20 : 26 : 39
a

Selon Rémy Ndayikengurukiye, Directeur Provincial de l’Enseignement à Bururi, 4685 candidats sont attendus au rendez-vous de ce lundi 3 août 15. Six centres de passation de l’examen d’Etat sont prévus, soient quatre en Province Bururi et deux autres dans la nouvelle province de Rumonge qui a été exempte de cette préparation du moins pour cette édition de 2015.

Les directeurs d’écoles concernées par cet examen affirment que les programmes ont été achevés même au lycée Tora où les cours ont connu un retard de près de deux mois selon ce directeur provincial de l’enseignement à Bururi. Rencontrés au lycée Rumonge alors qu’ils révisaient les mathématiques, des candidats du lycée Iteba et du lycée Rumonge le confirment.

Cependant, les candidats des zones Gatete et Kirwena de la commune Rumonge qui avaient l’habitude de passer cet examen au lycée Rumonge se lamentent. Ils sont en effet affectés au lycée Bururi, un centre situé dans une région à climat de montagne alors qu’ils étaient habitués aux fortes chaleurs de l’Imbo. Ils craignent des problèmes d’adaptation climatique qui risquent de se répercuter sur les résultats à cet examen qui donne accès à l’enseignement supérieur.

Rémy Ndayikengurukiye explique qu’il n’y avait pas d’autres choix. Selon lui, les deux centres de la ville de Rumonge peuvent accueillir seulement les candidats de la commune Rumonge. Or, les candidats des communes Burambi et Buyengero sont habituellement affectés dans ces centres.

Entre les candidats de Burambi et Buyengero plus éloignés du centre situé au lycée Bururi et ceux de la commune Rumonge plus proches, une partie de ces derniers a été désignée.

Pour rappel, deux directions provinciales de l’enseignement à savoir celles de Rutana et de Bujumbura ont accueilli les candidats de la DPE Bururi lors de ce même examen édition 2014. C’était pour désengorger les centres de passation de cet examen de Bururi qui étaient surpeuplés, précise Rémy Ndayikengurukiye.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

206 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo





Les plus populaires
Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 100 %)

La police arrête de nouveau les enfants de la rue à Rumonge,(popularité : 7 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 7 %)

L’OIM plaide pour des rapatriés Burundais,(popularité : 6 %)

Le prix du sucre à la hausse,… vie chère ,(popularité : 6 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 6 %)

Région des Grands Lacs : Un peuple blessé dans le besoin de guérison,(popularité : 6 %)

Une brèche pour l’impunité des cas de viol ,(popularité : 6 %)

Burkina Faso : Deux jeunes dont un burundais inventent un savon anti malaria,(popularité : 6 %)

L’épidémie de choléra à l’ETS Kamenge,(popularité : 6 %)